Pourquoi croquer une pomme par jour éloigne le médecin ?

Une pomme par jour éloigne le médecin

Vous connaissez sans doute ce vieux dicton anglais : « An apple a day keeps the doctor away ! ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la pomme mérite ce célèbre proverbe. La preuve par 6 !

1. La pomme favorise la digestion

Riche en fibres, notamment solubles, la pomme est excellente pour réguler le transit intestinal. Si vous êtes sujet aux diarrhées, consommez-la cuite ! Sous cette forme, sa pectine formera alors un gel qui tapissera votre intestin.ant

2. La pomme protège le cœur

La pomme contient une belle dose d’antioxydants. Elle est d’ailleurs le fruit le plus riche en épicatéchine, un flavonoïde qui prévient le vieillissement prématuré des cellules causé par les radicaux libres et donc les maladies cardiovasculaires. Les croqueurs de pommes auraient 38% de risque en moins de développer des maladies cardiovasculaires. La pomme a également une action bénéfique sur la tension artérielle et sur le stress oxydatif

3. La pomme réduit le taux de mauvais cholestérol

Les fibres douces de la pomme, majoritairement présente dans la peau, captent le « mauvais » cholestérol (LDL) dans le tube digestif ce qui diminue le cholestérol et participe au maintien d’un taux optimal.

4. La pomme, un fruit minceur

La pomme ne contient que 54 kcal pour 100 g. En plus d’être modérément calorique, la pomme est riche en fibres rassasiantes qui font d’elle un excellent coupe-faim en cas de fringale. Enfin, la pomme contient beaucoup de flavonoïdes qui réduisent l’absorption des graisses et luttent donc contre la prise de poids.

5. La pomme, alliée des sportifs

Composée à plus de 85% d’eau, la pomme est une alliée de choix pour les sportifs qu’elle aide à réhydrater après l’effort. D’autant plus qu’elle contient des polyphénols qui préviennent les micro-traumatismes liés à l’exercice physique ainsi que de multiples minéraux et oligo-éléments (phosphore, zinc, cuivre, manganèse, potassium) qui aident les tissus de l’organisme à se renouveler. Vous pouvez également la consommée séchée. Sous cette forme, elle constitue un en-cas riche en glucides, parfait pour les sportifs.

Quelle pomme pour quelle utilisation culinaire ?

6. La pomme, grande amie des diabétiques

La pomme affiche un faible indice glycémique (IG = 38). Cela signifie qu’elle entraîne une faible augmentation de la glycémie et donc une production d’insuline moindre. On ne saurait que trop la recommander à tous ceux qui doivent contrôler leur glycémie, comme c’est notamment le cas des diabétiques.

Précautions

C’est dans la peau que la pomme concentre le plus de bienfaits (vitamines, antioxydants…). Nous vous conseillons donc de la croquer avec sa peau. À condition toutefois de la consommer bio car c’est l’un des fruits les plus traités et les plus contaminés par les pesticides !

À lire également sur le même sujet :
Les bienfaits de la pomme

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse