10 recettes au potiron pour savourer l’automne

Le potiron appartient à la famille des cucurbitacées. Comparativement à la citrouille, il est plus aplati et sa couleur oscille entre le jaune, l’orange et le vert. Composée presque exclusivement d’eau (plus de 92 %), cette courge n’est ni très énergétique, ni très calorique (20 kcal pour 100 g). Grâce à sa richesse en vitamine A, le potiron bénéficie de propriétés antioxydantes reconnues. Le potiron est également riche en bêta-carotènes, fibres et potassium (323 mg pour 100 g). Sous son écorce, sa chair tendre au goût si particulier fait des merveilles dans les recettes salées comme sucrées. Soupes, veloutés, purées, gratins, tartes automnales et autres gâteaux sont autant de délicieuses recettes au bon goût d’automne !

Read more

Notre repas pour bébé

De 6 à 12 mois, il est important de commencer à introduire dans l’assiette de bébé des aliments solides sous forme moulinée. En entrée, pourquoi ne pas confectionner un doux velouté ? En guise de plat principal, on réduit les légumes, viandes et autres poissons en purée en optant de préférence pour les carottes, les haricots verts ou encore les courgettes, souvent bien plus appréciés par nos petites têtes blondes. Pour le dessert, on mise sur des fruits réduits en fine compotée. Et voilà, le tour est joué !

Read more

10 recettes réconfortantes à la châtaigne

La châtaigne fait partie des fruits très énergétiques (180 kcal/100 g). Pour autant, il ne faut pas la bannir de son alimentation car elle possède de beaux atouts nutritionnels. Grâce à sa grande richesse en fibres, elle est très rassasiante et permet de faire le plein d’énergie de longue durée. Source généreuse de glucides lents, la châtaigne renferme également une belle quantité de vitamines B, essentielles à la bonne assimilation de l’énergie. Mais ce n’est pas tout ! Pour ne rien gâcher, la châtaigne est un véritable réservoir de potassium (600 mg/100 g) et de fer (1,3 mg/100 g), des nutriments indispensables au bon fonctionnement musculaire. Elle est donc une alliée de taille pour les sportifs, ou pour toutes les personnes qui sont sujettes aux coups de pompe et aux baisses de tonus pendant la période hivernale. En cuisine, la châtaigne se glisse volontiers dans les veloutés et autres soupes automnales. La châtaigne peut aussi se cuisiner en purée et sublime également bon nombre de salades composées. Grillée à la poêle, elle accompagne à merveille les morceaux de viande comme le veau, le porc, le gibier, la fameuse dinde mais aussi le poisson. Elle fait également des merveilles dans les desserts et gâteaux à commencer par les mousses, charlottes, bavarois sans oublier les incontournables marrons glacés ! Voici 10 recettes réconfortantes à la châtaigne pour affronter les premiers frimas !

Read more

7 idées anti-gaspi pour recycler vos épluchures de légumes !

Les déchets organiques représentent 240 tonnes des ordures que nous produisons chaque année. Et si la révolution « zéro déchet » commençait dans nos cuisines ? Plutôt que de jeter vos épluchures de légumes, apprenez à les cuisiner ! Des chips, aux soupes, en passant par les quiches… Vous n’imaginez pas tout ce que vous pouvez faire avec de simples épluchures. Découvrez 7 idées anti-gaspi pour redonner une seconde vie à vos épluchures de légumes plutôt que de les jeter !

Read more

6 recettes pour cuisiner le céleri-rave

Le céleri-rave fait partie des aliments à calories négatives. C’est-à-dire que l’organisme dépense plus de calories pour le digérer qu’il n’en apporte (18 kcal/100 g). Cru, le céleri-rave entre – comme son nom l’indique – dans la composition du fameux céleri-rémoulade. Cuit, il permet de préparer de délicieux veloutés, d’onctueuses purées ou de savoureux gratins. En plus d’être une source importante de potassium, le céleri-rave est riche en fibres ce qui en fait un aliment excellent pour le transit intestinal.

Read more

10 recettes pour régaler bébé

Voici 10 recettes adaptées aux premières dents pour faire découvrir à bébé de nouvelles saveurs et initier son palais en douceur ! En entrée, pourquoi ne pas confectionner un doux velouté ? En guise de plat principal, on réduit les légumes en purée en optant de préférence pour les carottes, les haricots verts ou encore les courgettes, souvent bien plus appréciés par bébé. De 6 à 12 mois, on n’hésite pas à introduire dans l’assiette de bébé des aliments solides (viandes et autres poissons) sous forme moulinée. Pour le dessert, on mise sur des fruits réduits en fine compotée. Et voilà, le tour est joué !

Read more

8 recettes pour faire manger des artichauts aux enfants

Vos enfants le rabâchent sans cesse : « l’artichaut c’est pas bon ! ». Pourtant, il fournit des quantités intéressantes de potassium (385 mg/100 g), de phosphore (95 mg/100 g), de calcium (47 mg/100 g) et de magnésium (31 mg/100 g) et abrite un large éventail de vitamines, à commencer par la vitamine C et les vitamines du groupe B. Et s’il suffisait de ruser et de faire preuve d’un peu d’imagination pour faire manger des artichauts aux enfants (ou aux adultes récalcitrants) sans qu’ils ne s’en aperçoivent ? Misez sur le camouflage et la dissimulation en le glissant dans vos gratins, vos omelettes et autres quiches. Avec nos 8 recettes, impossible de se faire démasquer ! On parie que vos petites têtes blondes vont finir par adorer cet aliment-santé !

Read more

10 recettes pour faire manger des petits pois aux enfants

Vos enfants le rabâchent sans cesse : « les petits pois c’est pas bon ! ». Et s’il suffisait de ruser et de faire preuve d’un peu d’imagination pour faire manger des petits pois aux enfants (ou aux adultes récalcitrants) sans qu’ils ne s’en aperçoivent ? Grâce à leur jolie couleur verte, tentez de faire passer les petits pois pour du basilic, de la mâche, voire même de la courgette. Ou misez sur le camouflage et la dissimulation. Avec nos 10 recettes, impossible de se faire démasquer ! On parie que vos petites têtes blondes vont finir par les adorer !

Read more