10 recettes acidulées à l’abricot

Côté santé, l’abricot est un fruit très léger, avec un apport calorique très modéré (47 kcal/100 g). Profitez-en tout l’été ! Excellente source de fibres, il présente également l’avantage de fournir une quantité incroyable de potassium (315 mg/100 g) qui, rappelons-le, favorise l’élimination des toxines et la récupération après l’effort chez les sportifs. Côté salé, l’abricot réveille de sa saveur légèrement acidulée vos morceaux de volaille, vos papillotes et rend totalement chèvre le fromage. Côté sucré, il se glisse volontiers dans les fromages blancs et nous régale tout l’été, en confiture, en compote, en tarte ou en crumble. À la belle saison, ce petit fruit gorgé de soleil procure une agréable sensation rafraîchissante grâce à sa légère acidité. (Re)découvrez l’abricot à travers ces 10 recettes ensoleillées !

Read more

Notre repas pour bébé

De 6 à 12 mois, il est important de commencer à introduire dans l’assiette de bébé des aliments solides sous forme moulinée. En entrée, pourquoi ne pas confectionner un doux velouté ? En guise de plat principal, on réduit les légumes, viandes et autres poissons en purée en optant de préférence pour les carottes, les haricots verts ou encore les courgettes, souvent bien plus appréciés par nos petites têtes blondes. Pour le dessert, on mise sur des fruits réduits en fine compotée. Et voilà, le tour est joué !

Read more

10 recettes réconfortantes à la châtaigne

La châtaigne fait partie des fruits très énergétiques (180 kcal/100 g). Pour autant, il ne faut pas la bannir de son alimentation car elle possède de beaux atouts nutritionnels. Grâce à sa grande richesse en fibres, elle est très rassasiante et permet de faire le plein d’énergie de longue durée. Source généreuse de glucides lents, la châtaigne renferme également une belle quantité de vitamines B, essentielles à la bonne assimilation de l’énergie. Mais ce n’est pas tout ! Pour ne rien gâcher, la châtaigne est un véritable réservoir de potassium (600 mg/100 g) et de fer (1,3 mg/100 g), des nutriments indispensables au bon fonctionnement musculaire. Elle est donc une alliée de taille pour les sportifs, ou pour toutes les personnes qui sont sujettes aux coups de pompe et aux baisses de tonus pendant la période hivernale. En cuisine, la châtaigne se glisse volontiers dans les veloutés et autres soupes automnales. La châtaigne peut aussi se cuisiner en purée et sublime également bon nombre de salades composées. Grillée à la poêle, elle accompagne à merveille les morceaux de viande comme le veau, le porc, le gibier, la fameuse dinde mais aussi le poisson. Elle fait également des merveilles dans les desserts et gâteaux à commencer par les mousses, charlottes, bavarois sans oublier les incontournables marrons glacés ! Voici 10 recettes réconfortantes à la châtaigne pour affronter les premiers frimas !

Read more

Quelle pomme pour quelle utilisation culinaire ?

Nous avons tous fait l’expérience ratée d’une pomme qui s’écroule à la cuisson. Si vous ne savez jamais quelle variété de pommes choisir pour concocter un crumble, préparer une compote ou confectionner une tarte, suivez notre guide pour apprendre à faire les bons choix !

Read more

10 recettes pour régaler bébé

Voici 10 recettes adaptées aux premières dents pour faire découvrir à bébé de nouvelles saveurs et initier son palais en douceur ! En entrée, pourquoi ne pas confectionner un doux velouté ? En guise de plat principal, on réduit les légumes en purée en optant de préférence pour les carottes, les haricots verts ou encore les courgettes, souvent bien plus appréciés par bébé. De 6 à 12 mois, on n’hésite pas à introduire dans l’assiette de bébé des aliments solides (viandes et autres poissons) sous forme moulinée. Pour le dessert, on mise sur des fruits réduits en fine compotée. Et voilà, le tour est joué !

Read more

Bébé refuse les morceaux ! Je fais quoi ?

À la naissance, le nourrisson est exclusivement alimenté au lait maternel ou au lait infantile. À partir de 5 mois, ce dernier commence à ne plus être suffisant pour couvrir les besoins nutritionnels de l’enfant. C’est le moment de commencer à introduire des aliments finement moulinés (purées et autres compotes bien lisses…). Vers 8 mois, l’enfant commence à mâcher. Les préparations peuvent alors être moulinées de plus en plus grossièrement. Entre 10 et 12 mois, la dentition commence à se développer. Il est maintenant temps d’introduire les aliments finement coupés. Mais il peut arriver que bébé ait du mal à appréhender son nouveau menu à base de morceaux et refuse catégoriquement de manger. Pas de panique ! Découvrez nos conseils et astuces pour lui faire accepter les morceaux sans broncher !

Read more

10 desserts aux pommes

Si on peut l’acheter toute l’année, c’est à l’automne que la pomme atteint son apogée. Profitez-en pleinement dès le mois de septembre et ce jusqu’en décembre ! De la Golden à la Granny Smith en passant par la Reine des Reinettes… À chaque variété, ses saveurs et ses manières de la consommer !

Read more

7 recettes qui ne comptent pas pour des prunes

Avec seulement 52 kcal/100 g, la prune affiche un apport calorique modéré. Ses 83 % d’eau apportent une teneur en minéraux et en oligo-éléments très intéressante qui permet notamment de couvrir les besoins en fer (0,4 g/100 g), en magnésium (8 g/100 g), ainsi qu’en potassium (250 mg/100 g). Par ailleurs, la prune renferme un bel éventail de vitamines antioxydantes (notamment C et E). Grâce à sa richesse en fibres, en sorbitol et en diphénylisatine, la prune est une excellente alliée du transit intestinal. Juteuse et sucrée, la prune permet de réaliser d’excellentes tartes, clafoutis, crumbles et fars. Sans oublier les compotes et confitures. Découvrez nos 7 recettes qui ne comptent pas pour des prunes !

Read more

8 recettes acidulées à la rhubarbe

La saison de la rhubarbe est extrêmement courte. Profitez-en pleinement d’avril à mai ! Pour atténuer l’acidité de la rhubarbe, l’idéal est de la préparer la veille. Pour ce faire, il suffit de la peler, de la couper en tronçons et de la laisser confire toute une nuit au réfrigérateur avec quelques cuillerées de sucre. Ce fruit-tige permet de confectionner de délicieuses tartes, compotes, confitures, crumbles et mêmes des plats salés ! En plus d’être très peu calorique (15 kcal/100 g), la rhubarbe est bourrée de vitamine C, de fibres et de minéraux (potassium, phosphore, magnésium et calcium). Décidément, on aurait tort de s’en priver !

Read more