Ces symptômes qui peuvent révéler un manque de fer

Indispensable à la synthèse des globules rouges, le fer est présent en quantité intéressante dans notre alimentation. Pourtant, la déficience en fer est la plus fréquente des carences nutritionnelles. En effet, un quart des femmes non ménopausées souffrent d’une carence en fer. Découvrez les symptômes qui doivent vous alerter !

Une femme sur quatre en dessous des apports recommandés
Les Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) en fer ont été estimés à 9 mg/j pour l’homme et à 16 mg/j pour les adolescentes et la femme non ménopausée. En effet, à cause des règles, le corps féminin doit compenser la perte du fer pendant les règles. Ainsi, à la ménopause, une femme aura un besoin moindre en fer, de l’ordre 9 mg/j. Les femmes enceintes doivent elles aussi consommer davantage de fer, environ 20 mg/j pendant le développement du bébé et durant l’allaitement.

Les symptômes qui doivent vous alerter
Fatigue, réduction de la capacité physique, essoufflement plus prononcé à l’effort, tachycardie, pouls rapide, étourdissement, maux de tête, diminution des performances intellectuelles, mains et pieds froids, pâleur, chute de cheveux, ongles cassants, lèvres fissurées, syndrome des jambes sans repos, moindre résistance aux infections, perturbations au cours de la grossesse…  Autant de signes qui peuvent être la cause d’une déficience en fer ou d’une anémie.

Quand doit-on faire une supplémentation ?
Si vous ressentez ces symptômes, parlez-en à votre médecin. Une simple prise de sang permet de vérifier les taux de ferritine et de transferrine. Si une carence est avérée, une supplémentation orale en fer permettra de restaurer les réserves de fer, de normaliser le taux d’hémoglobine et de corriger les divers désagréments causés par ce manque de fer.

À lire également sur le même sujet :
Les 10 aliments les plus riches en fer

Emeline Salomez

Emeline est en charge du contenu de Today. Fascinée par la gastronomie, elle met sa passion au coeur des contenus créés pour Today.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *