Suis-je intolérant au lactose ?


Lait, yaourts, fromages… Chaque fois que vous consommez des produits laitiers, vous êtes pris de maux de ventre ou de ballonnements ? Il s’agit peut-être d’une intolérance au lactose ! Mais avant de faire radicalement l’impasse sur vos produits laitiers préférés, lisez notre guide !
Qu’est-ce que le lactose ?
Principal sucre du lait, le lactose se compose d’une molécule de glucose et d’une molécule de galactose. Pour qu’il puisse être digéré, ces deux molécules doivent être séparées par la lactase, une enzyme naturellement fabriquée par l’organisme.
Qu’est-ce qui cause une intolérance au lactose ?
Il arrive parfois que l’organisme ne produise pas ou plus assez de lactase (dans le cas d’une prédisposition génétique par exemple ou d’une simple baisse de la production de lactase liée à l’âge). L’assimilation du lactose devient donc difficile. Une partie non digérée passe dans le côlon et déclenche une production de lactate, d’acides gras volatils et de gaz, occasionnant des troubles intestinaux.
Faut-il pour autant arrêter les produits laitiers ?
Avant d’arrêter radicalement les produits laitiers, vérifiez que c’est bien eux qui provoquent votre inconfort digestif. Pour cela, trois solutions s’offrent à vous :
– buvez un bol de lait à jeun le matin, sans rien d’autre, et observez si vous ressentez les symptômes caractéristiques.
– excluez pendant deux semaines tous les produits contenant du lactose (lait, fromage, yaourt, fromage blanc, crème dessert, lait concentré, crème glacée…) et demandez-vous si vous digérez vraiment mieux.
– réalisez un test en milieu hospitalier (baptisé test de l’hydrogène expiré).
Comment mieux tolérer les produits laitiers ?
Pour faciliter l’assimilation du lactose, certains laits enrichis en lactase nous aident à prédigérer le lactose qu’ils contiennent et présentent l’avantage de posséder les mêmes valeurs nutritionnelles que les laits classiques. Sur le même principe, certains compléments alimentaires à base de lactase avalés pendant le repas, reproduisent le rôle de l’enzyme normalement produite par l’organisme et améliorent ainsi nettement la digestion du lactose. De plus, gardez à l’esprit que tous les produits laitiers contiennent du lactose mais en quantités variables. Préférez ceux à faible teneur en lactose (contrairement aux idées reçues, les fromages n’en renferment quasiment pas alors que les crèmes glacées en sont bourrées !). Enfin, sachez que le lactose est mieux digéré lorsqu’il est consommé au cours d’un repas, alors évitez de le consommer isolément.
Que risque-t-on si on continue malgré tout de consommer des produits laitiers ?
Rassurez-vous, votre penchant pour les produits laitiers ne vous causera aucun problème de santé si ce n’est ce petit inconfort digestif pas toujours agréable.
 
À lire également sur le même sujet :
Le régime sans lactose est-il fait pour moi ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse