Steaks végétaux : faut-il s’en méfier ?
Steak végétal

Qu’ils soient à base de soja, de légumineuses ou encore de céréales, les steaks végétaux ont envahi les rayons des supermarchés et séduisent de plus en plus de Français. Sur le papier, ils semblent être une alternative intéressante pour les personnes qui ne mangent pas de viande ou pour celles qui souhaitent en réduire la consommation. Mais qu’en est-il réellement ? Ces substituts carnés sont-ils aussi intéressants nutritionnellement que les steaks de viande ? Sont-ils bons pour la santé ? Enquête.

Des résultats assez décevants

Une étude publiée par le magazine 60 millions de consommateurs et menée par les chercheurs de l’Institut national français de la consommation a récemment mis en évidence la mauvaise qualité des steaks végétaux qui se trouvent dans le commerce. La plupart de ces ersatz de viande ne seraient pas très équilibrés. En effet, ils contiennent :

– Peu de protéines

Les résultats de l’étude menée par le magazine 60 millions de consommateurs révèlent que la moitié des steaks végétaux passés au crible par la revue ne contient pas assez de protéines (de 2 à 15 g par portion) par rapport à un steak de viande. Or, ce qu’il faut, c’est un minimum de 15 grammes par 100 grammes pour que le produit soit intéressant. Parmi les plus mauvais élèves, citons notamment les steaks végétaux à base de céréales ou de légumineuses.

Quant à eux, les steaks végétaux à base de soja, de tempeh ou de seitan affichent une belle quantité de protéines mais ces dernières ne sont pas d’aussi bonne qualité que les protéines animales. En effet, aucune protéine végétale n’apporte, à elle seule, les neuf acides aminés essentiels à notre organisme. Il en a pourtant besoin pour fabriquer entre autres nos précieux muscles, enzymes et anticorps.

Seraient intéressants les steaks végétaux qui apporteraient les neuf acides aminés en question. Mais pour cela, ils devraient combiner des protéines de sources différentes, telles que des céréales et des légumineuses par exemple. Or, ce combo gagnant se fait bien rare sur le marché.

– Peu de fibres

Contrairement à ce que l’on pourrait attendre d’un produit végétal, la teneur en fibres alimentaires des steaks végétaux est faible. Alors si vous achetez ces produits dans ce but, rebroussez chemin !

– Peu de minéraux

Les steaks végétaux contiennent très peu de minéraux clés comme le fer et le zinc, alors que la viande en est une source importante.

– Trop de sel

Les résultats de l’étude menée par le magazine 60 millions de consommateurs révèlent que le taux de sel dépasse les 1,25 g chez certaines marques. C’est beaucoup quand on sait que le Programme national nutrition santé (PNNS) recommande de ne pas en consommer plus de 5 g par jour.

– Trop de sucre

Troquer sa viande contre un steak végétal est peut-être bon pour la planète mais pas pour votre ligne car sa teneur calorique n’est pas négligeable. Ce sont souvent des produits très sucrés.

– Trop d’additifs

Votre steak végétal ressemble à s’y méprendre à de la viande sans en contenir pourtant un seul gramme ? Des additifs doivent se cacher par là ! En effet, pour se rapprocher au plus près de l’aspect du steak, les industriels n’hésitent pas à ajouter colorants, exhausteurs de goût, gélifiants et bien d’autres épaississants dans leurs préparations. La présence de ces ingrédients rappelle que les steaks végétaux sont des aliments transformés. D’ailleurs, un tiers de la masse de certains d’entre eux est fait… d’eau !

Des données non mentionnées

Mais ce n’est pas tout… Les emballages des steaks végétaux sont particulièrement avares en données. Difficile, par exemple, de connaître leur teneur en minéraux et vitamines !

Conclusion

Il est important de comprendre qu’un steak végétal industriel n’aura jamais le même profil nutritionnel que son homologue animal. Toutefois, si vous souhaitez en acheter, choisissez une recette qui a la double présence de céréales et de légumineuses afin que les protéines végétales soient mieux assimilées par votre organisme. Mais gardez à l’esprit que ce genre de recette est relativement rare dans les rayons. Alors, le mieux reste encore de préparer vous-même vos propres steaks végétaux maison avec des ingrédients naturels. C’est l’assurance d’un apport de nutriments beaucoup plus important !

À lire également sur le même sujet :
Quelles différences entre les régimes végétarien et végétalien ?
Les végétariens vivraient plus longtemps que les mangeurs de viande !
Barbecue végétarien : 12 idées pour se régaler sans viande ni poisson
10 recettes végétariennes en 20 minutes chrono
10 recettes végétariennes de buddha bowl

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse