Comment réussir ses confitures maison à coup sûr ?

Confiture de fraise maison

Abricots, cerises, figues, fraises, framboises, mirabelles, pêches, prunes, rhubarbe… Les fruits d’été se mettent en bocaux pour être dégustés tout au long de l’année. Des incontournables tartines du petit déjeuner, aux gâteaux roulés, en passant par les crêpes… Les confitures maison n’en finissent pas de nous régaler. Mais avant de vous lancer, on fait le point. Du choix du matériel, à la quantité de sucre, en passant par la cuisson et la conservation… On vous livre le mode d’emploi pour vous aider à confectionner de délicieuses confitures maison dignes des meilleurs confituriers !

De quel matériel ai-je besoin pour faire mes confitures maison ?

Préparer de bonnes confitures maison ne requiert pas beaucoup d’ustensiles. Néanmoins, vous aurez tout de même besoin d’une bassine à confiture en cuivre à fond épais pour permettre une répartition homogène de la chaleur, d’une cuillère en bois pour remuer, d’une écumoire pour retirer les impuretés qui remontent à la surface, d’un thermomètre à sucre pour contrôler précisément la cuisson, d’une petite louche pour remplir les bocaux, sans oublier les fameux pots en verre. Si vous n’avez pas de bassine en cuivre, une grande casserole en inox à fond épais, une sauteuse anti-adhésive, un faitout ou un wok feront très bien l’affaire.

Quels bocaux choisir ?

Choisissez la taille de vos pots de confiture en fonction de votre fréquence de consommation. Évitez les bocaux de 500 grammes si vous êtes seul à consommer de la confiture à la maison !

Quels fruits choisir pour préparer mes confitures maison ?

Tous les fruits peuvent être conservés sous forme de confiture ou de gelée. Il n’y a de limite que votre imagination. Choisissez des fruits mûrs, mais pas trop. En effet, les fruits blets ne sont pas recommandés pour la confection de confitures maison car ils contiennent moins de pectine qui joue le rôle de gélifiant. Vos confitures maison risqueraient d’être trop liquides. De plus, le goût pourrait en être altéré. Pour obtenir un maximum de saveurs, il est important de prendre des fruits de saison bien parfumés ! Si vos fruits sont bio et que leur peau est comestible, nul besoin de les éplucher. En revanche, si les fruits ont subi des traitements chimiques, il est préférable de les éplucher.

Quel sucre choisir pour mes confitures maison ?

Le sucre est l’ingrédient qui permet la conservation des fruits. Il est donc important de bien le choisir. Le sucre blanc est le plus adapté à la confection de confitures maison. La cassonade n’est pas idéale car elle contient quelques impuretés. Toutefois, si vous décidez tout de même de préparer vos confitures maison avec de la cassonade, il vous faudra impérativement baisser le taux de sucre de votre recette car son goût est très prononcé. La stevia est également déconseillée car elle donne à la préparation un petit goût de réglisse qui peut en déranger plus d’un. De plus, les édulcorants n’offrent pas les mêmes facultés de conservation que le sucre.

Quelle dose de sucre ?

Cette variable change selon les fruits et leur degré de maturité. En effet, si l’année a été très pluvieuse, vous aurez besoin de davantage de sucre. Dans le cas contraire, vous pourrez diminuer la quantité de sucre. En général, pour réussir une confiture, il faut respecter le dosage 50 % de fruits pour 50 % de sucre. Une fois le sucre naturellement contenu dans les fruits évaporé, on obtient une confiture concentrée à 65 % de sucre comme celle que l’on retrouve le plus souvent au supermarché. Il est possible de réaliser une confiture moins sucrée et plus fruitée. Dans ce cas, on se contentera d’une proportion de 650 g de sucre pour un kilo de fruits. Cependant, gardez à l’esprit que moins une confiture est sucrée, moins elle se conserve. Alors, si vous optez pour des confitures peu sucrées, réalisez de petites quantités de confiture plutôt que de grandes marmites afin de ne pas avoir de pertes. De plus, gardez à l’esprit que plus la cuisson est rapide et plus le goût des fruits est préservé. L’idéal est donc de préparer un kilo de confiture à la fois !

L’astuce de chef : Pour obtenir une confiture plus goûteuse, laissez macérer les fruits avec le sucre la veille !

Comment cuire ma confiture maison ?

Faites cuire les fruits, le sucre et le gélifiant (si nécessaire) dans une bassine en cuivre, sur feu vif et sans couvercle, une vingtaine de minutes. Pendant la cuisson, ajoutez à votre préparation le jus d’un citron entier par kilo de fruits. L’acidité du citron favorise la conservation de la confiture, préserve la couleur des fruits et fait ressortir le goût des fruits. Utilisez un thermomètre à sucre pour vérifier que vous ne dépassez pas les 105°C. Surveillez la cuisson de votre confiture comme le lait sur le feu et remuez régulièrement afin que la préparation n’attache pas. Quelques instants d’inattention et votre préparation serait bonne à jeter. À l’aide d’une écumoire, enlevez l’écume qui se forme au fur et à mesure. Testez la température de la cuisson de votre confiture à l’aide d’un thermomètre de cuisine. Lorsqu’elle est à 105°C, la confiture est cuite. Si vous n’avez pas de thermomètre, effectuez le test de l’assiette froide. Pour cela, placez une assiette au réfrigérateur pendant une dizaine de minutes. Déposez une goutte de préparation sur l’assiette et patientez quelques secondes. Si la goutte se fige et ne coule pas en inclinant l’assiette, la confiture est cuite !

Comment stériliser des bocaux de confiture ?

Pour assurer une conservation optimale de vos confitures, vous devez stériliser vos bocaux. Pour  ce faire, lavez les pots et leurs couvercles à l’eau chaude savonneuse, rincez-les à l’eau très chaude, puis plongez-les dans une casserole remplie d’eau bouillante pendant 20 minutes. Plutôt que de les essuyer manuellement, placez-les à l’envers sur un linge propre le temps qu’ils s’égouttent.

Comment procéder à la mise en pot ?

Pour éviter que le pot n’éclate sous l’effet de la chaleur, versez un peu d’eau bouillante dedans avant. Puis, versez la confiture bouillante dans les bocaux à ras bord. Fermez avec les couvercles et retournez les pots immédiatement jusqu’à complet refroidissement. Cette technique permet d’éviter à l’air de rentrer dans le contenant et offre par conséquent une meilleure protection contre les moisissures. Puis, placez-les dans un évier rempli d’eau froide pendant 15 minutes environ. En plus de fixer davantage la couleur des fruits, cette technique de refroidissement accéléré permet de créer un choc thermique excellent pour la prise de la confiture.

Comment étiqueter mes bocaux ?

Une fois les pots refroidis, n’oubliez pas de les étiqueter en indiquant la nature des fruits utilisés, le lieu de cueillette et la date de la mise en pot.

Quand puis-je commencer à déguster mes confitures maison ?

Les confitures sont consommables dès refroidissement, même si les connaisseurs vous diront qu’il vaut mieux patienter une semaine avant de les déguster afin que la confiture ait eu le temps de déployer tous ses arômes.

Comment et combien de temps conserver les confitures ?

Les pots de confiture se conservent au sec et à l’abri de la lumière, dans une pièce où la température n’excède pas les 18°C. Les confitures maison ne se conservent pas indéfiniment. Il est conseillé des les consommer dans l’année. Une fois entamées, il est préférable de les placer au réfrigérateur et de les consommer dans le mois qui suit.

Comment varier les plaisirs ?

Pour twister vos confitures maison, misez sur les épices (vanille, cannelle, gingembre, poivre, cardamome…), les herbes aromatiques (basilic, romarin, thym, menthe…), les fruits secs (noix, amandes, raisins, figues…)… Certains ajoutent même un peu d’alcool… Laissez libre cours à votre imagination !

8 confitures pour profiter des fruits d'été toute l'année

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse