Comment réussir la cuisson de son rosbif ?

Rôti de boeuf
Plat familial par excellence, le rôti de bœuf fait toujours sensation ! Encore faut-il savoir le préparer dans les règles de l’art… Découvrez nos conseils pour régaler toute la tablée !
Sortez votre rôti de bœuf du réfrigérateur
Pour commencer, il est important de sortir votre rosbif du réfrigérateur au moins une heure avant la cuisson de celui-ci afin de remettre sa chair à température ambiante. Cette astuce évite les chocs thermiques et les cuissons trop longues qui donnent une chair sèche. Ainsi, la cuisson au four sera moins brutale, les saveurs préservées et la viande plus savoureuse.
Twistez votre rôti de bœuf
Pour un rosbif bien doré et un jus de cuisson plus goûteux, déposez votre rôti dans un plat à four et badigeonnez-le d’huile d’olive ou déposez quelques noisettes de beurre avant de le cuire. Vous pouvez également le parfumer comme bon vous semble avec par exemple des gousses d’ail ou encore des herbes aromatiques
Optez pour la cuisson au four
Pas évident de trouver une casserole assez grande pour faire poêler un rôti de boeuf tout entier ! L’idéal est donc de faire cuire votre rosbif au four à une température comprise entre 200 et 220°C. Pour cela, placez votre rôti de bœuf dans un grand plat graissé avec l’accompagnement de votre choix. Le temps de cuisson dépend du poids du rosbif. Pour obtenir une cuisson saignante qui est la cuisson recommandée pour un bon rôti de bœuf, comptez 15 minutes par 500 g de viande. Pour un rosbif à point, comptez 20 minutes. Et pour un rosbif bien cuit, comptez 25 minutes. Pour une cuisson uniforme, retournez votre rosbif à mi-cuisson et profitez-en pour l’arroser avec son jus afin d’éviter qu’il ne se dessèche.
Sondez la cuisson de votre rôti de bœuf
Pour savoir si votre rosbif est cuit à la perfection, la meilleure manière est d’insérer une sonde de cuisson au cœur du rôti de bœuf. Le rosbif est cuit lorsque le thermomètre atteint la température de 50 à 55°C pour une cuisson saignante et de 58 à 60°C pour une cuisson à point.
Laissez reposer votre rosbif
Après la cuisson, n’oubliez pas de faire reposer votre rôti de bœuf. C’est le secret pour une viande tendre et juteuse à souhait ! Pour cela, sortez votre rosbif du four, enveloppez-le dans une feuille d’aluminium et laissez-le reposer 15 minutes avant de le trancher et de le servir. Cette astuce permet au jus de bien se répartir dans les chairs afin que la viande ne se dessèche pas et qu’elle conserve tout ses arômes.
À lire également sur le même sujet :
6 astuces pour un rôti moelleux à souhait !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.