Pourquoi le foodporn fait grossir ?

Food_porn

Si trop manger conduit à prendre quelques kilos en trop, regarder trop de photos de plats aussi ! Pourquoi le foodporn fait grossir et raccourcit notre durée de vie ?

Le foodporn consiste à prendre les plats en photo et d’appliquer des filtres afin de les rendre plus attirants. Aujourd’hui, cette tendance, majoritairement relayée sur les réseaux sociaux, blogs culinaires et presse spécialisée conduit le cerveau à désirer encore plus ces plats, même si l’on a pas faim !

Une étude publiée sur la revue scientifique Brain and Cognition a démontré que, parce-qu’il nous rend addicts et plus enclins à exagérer, le foodporn fait grossir.

A lire également sur le même thème :
5 astuces pour prendre de belles photos culinaires où que vous soyez
Photographier vos plats : les conseils et astuces de pro

Alors que l’on a appris à maîtriser le langage véhiculé par les affiches publicitaires et la télévision, consistant à vendre un produit et donc de délivrer un message commercial, le fait de tomber sur la photo d’un délicieux gâteau à peine sorti du four préparé par un de nos amis ou encore sur celle d’un plat commandé dans un restaurant chic, il  nous sera beaucoup plus difficile de résister, nos amis n’ayant pas d’intérêt à promouvoir leurs plats…

L’étude a permis d’expliquer ce qui se passe dans notre cerveau lorsque l’on regarde ces images et prouve que le sang circule dans toute la zone associée au goût, ce qui fait que nous désirons cette chose au plus profond de nous-mêmes et qu’elle finit par nous donner un sentiment de culpabilité en plongeant la cuillère dans le premier pot de crème situé à notre portée.

Les plus diaboliques des canaux sont les réseaux sociaux car même s’ils ne tirent aucun avantage économique, les techniques de vente de la publicité sont largement utilisées dans le foodporn : disposez des couverts à proximité du plat que vous photographiez et vous obtiendrez un message du type « il ne manque plus que vous pour déguster ce délicieux plat ».  C’est un processus d’identification dangereux auquel il difficile de résister…

L’étude a également démontré que les personnes en surpoids étaient celles qui étaient le plus sensibles aux images. Grossir est mauvais pour la santé, augmente les dépenses du budget alimentation et rend les personnes malheureuses. Charles Spence de la prestigieuse Université d’Oxford affirme qu’il suffirait d’instaurer une loi qui limite l’exposition à ce type d’images pour freiner l’obésité.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Pour votre santé, libérez-vous du foodporn !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *