Poivron : nos conseils pour le rendre plus digeste


Chaque été, de juillet à septembre, le poivron opère son grand retour sur les étals des marchés et sublime nos salades estivales, nos tartes salées et nos gaspachos de ses couleurs ensoleillées. Découvrez comment profiter de ses délicates saveurs même lorsque l’on a l’estomac délicat !
Le poivron possède de nombreux bienfaits. Il est une excellente source de vitamine C (126 mg/100 g). Il possède également des quantités intéressantes en carotène (provitamine A) qui a une action antioxydante et préventive sur le vieillissement prématuré des cellules. Enfin, il affiche un apport énergétique très bas (seulement 21 kcal/100 g).
Mais le poivron n’a malheureusement pas que des qualités. Il n’est pas le meilleur ami du transit intestinal. En effet, beaucoup de personnes ont du mal à le digérer. Sa peau très riche en fibres coriaces ne convient pas aux estomacs les plus fragiles !
Pour rendre votre poivron plus digeste, il est donc conseillé aux personnes qui ont les intestins sensibles de la retirer. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous :
– Vous pouvez retirer la peau d’un poivron cru en la pelant simplement l’aide d’un économe.
– Vous pouvez également faire noircir votre poivron quelques instants sous le gril d’un four, puis le laisser refroidir dans du papier aluminium ou dans un sac plastique. Sa peau se décollera toute seule !  Préparé ainsi chair cuite et peau retiré, le poivron sera bien plus digeste !
Pour rendre votre poivron plus digeste, vous vous également le détailler en très fins tronçons et veiller à bien le mastiquer.
À lire également sur le même sujet :
10 recettes pour cuisiner le poivron

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse