2016, la pire année pour l'apiculture française !


Les Français consomment 40 000 tonnes de miel chaque année. Mais en 2016, moins de 25% du miel consommé en France sera français car la récolte ne dépassera pas les 9 000 tonnes (contre 20 000 en 2015).
Pourquoi une récolte aussi catastrophique ? Cette année, les conditions climatiques se sont rajoutées aux problèmes récurrents de l’apiculture que sont le manque de diversité de la végétation, la dégradation de l’environnement, les pesticides, et les maladies liées aux parasites… En effet, après un printemps particulièrement pluvieux et une saison estivale très sèche, les ruches ont donné peu de miel et 2016 n’a pas permis aux ouvrières de butiner à leur faim. Les ressources en nectar ont été presque nulles pour les acacias, la lavande, le thym, les châtaigniers et les sapins.
Résultat, les récoltes sont en baisse de 60 à 80 % par rapport à 2015 et ce, dans toutes les régions françaises. Ce manque de miel sans précédent met en péril la survie économique de nombreuses exploitations apicoles qui pourraient avoir du mal à subsister. Pour le consommateur, il sera toujours possible de trouver un peu de miel français en rayons mais à un prix nettement plus élevé que l’année dernière.
 
À lire également sur le sujet :
10 recettes à base de miel
5 aliments miracles pour combattre le rhume
Honly, le premier miel de terroir frais livré à domicile
Les 7 vertus du miel : un ingrédient à avoir dans ses placard !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse