Photographier vos plats : les conseils et astuces de pro

 

Vous l’aurez sûrement remarqué, la photographie culinaire est une tendance qui ne cesse de monter. Sites de cuisine illustrés de photos de recettes gourmandes, blogs innombrables agrémentés d’images alléchantes, festival dédié… Mais photographier ses plats, que ce soit dans un cadre professionnel ou amateur, ça s’apprend. Que vous soyez un(e) bloggeur(se) ayant envie d’améliorer votre style, ou bien que vous ayez juste envie de partager de belles photos de repas entre amis sur les réseaux sociaux, nous avons compilé pour vous les meilleurs conseils et astuces de pro pour des photos culinaires réussies.

 

La simplicité, c’est la clé
Le minimalisme est la grande tendance en matière de photographie culinaire. Et pour cause : un bol uni, une assiette blanche, des couverts en acier brossé ou un simple plan de travail en matière brut mettent en valeur n’importe quel plat.
Si votre photo a besoin d’une touche de couleur en plus, ou qu’elle vous paraît un peu « vide », accessoirisez ! Jouez avec les herbes fraîches, ajoutez quelques fruits rouges pour accompagner un dessert par exemple, ou mettez en scène les ingrédients pour remplir l’espace inutilisé.

 

salade de tomates cerise et roquette

 

Trouvez votre point focal
Faites la mise au point sur le plat que vous photographiez en réglant la profondeur de champ et l’ouverture de l’objectif pour créer l’effet recherché.
– L’arrière plan flouté obtenu avec un objectif de longue focale (ou macro) mettra en valeur l’objet situé au premier plan. Soyez assez près de l’objet quand vous utilisez cette technique, le mieux étant de se placer au même niveau ou légèrement au dessus.
– Vous pouvez aussi choisir un point particulier du plat pour la mise au point, rendant le reste plus vague. Cette technique fonctionne bien pour les plats un peu moins photogéniques, comme les gratins ou les ragoûts par exemple.
– Si au contraire vous voulez une photo complètement nette où tous les détails seront visibles, choisissez une focale courte et une faible ouverture.

 

 

ragout de boeuf et carottes

 

Utilisez un trépied
Pour des photos nettes, il est nécessaire d’utiliser un trépied afin de stabiliser votre appareil photo. Particulièrement lorsqu’on travaille avec la lumière du jour, ce qui veut dire moins de clarté qu’une lumière artificielle, et donc une vitesse d’ouverture plus longue.
Vous ne possédez pas de trépied et n’avez pas l’intention d’investir ? Aucun problème, vous pouvez utiliser tout simplement une pile de livres ou des boîtes stables.
Pensez à mettre le retardateur même quand vous prenez la photo immédiatement. Le pression de votre doigt sur le déclencheur  provoque des vibrations qui pourraient troubler légèrement la netteté de la photo.
N’hésitez pas à prendre plusieurs photo en variant les angles pour ne choisir que la meilleure.

 

Utilisez la lumière du jour
– Evitez le plus possible l’utilisation du flash, qui produit une lumière trop violente.
– Utilisez la lumière du jour indirecte, la lumière directe ayant tendant à faire des ombres. Le meilleur environnement est à l’extérieur, ou bien près d’une fenêtre. Les jours clairs mais nuageux sont les meilleurs pour prendre des photos, car les nuages agissent en tant que filtre pour diffuser la lumière de manière très douce. Expérimentez selon les heures de la journée, l’orientation (Nord, Sud, Est ou Ouest) et l’angle de la lumière par rapport à votre objet.
– Si la lumière venant de la fenêtre est trop clair, vous pouvez la recouvrir de papier calque ou même d’un drap blanc.
– Pour avoir au contraire plus de clarté, utilisez un réflecteur fait de papier d’aluminium à l’opposé de votre source de lumière. La lumière sera alors subtilement réfléchie dans le papier et la ainsi diffusée de manière plus homogène.

 

tomates rôties

 

Les retouches à l’ordinateur
Même les photographes confirmés et les bloggeurs expérimentés ont un petit secret… l’utilisation de Photoshop ou autres traitements d’image pour recarder, ajuster les couleurs ou le contraste est bien sûr autorisé ! Elle vous permettra de peaufiner les détails que vous n’avez pas forcément vu quand vous avez pris la photo.

 

Et si mon plat n’est pas photogénique ?
Plusieurs solutions :
– Pour une recette « plate »  ou avec peu de texture, comme par exemple les crêpes ou cookies, essayez de les empiler et de les prendre de côté.
– Pour les soupes ou les boissons, une vue du dessus peut être un bon choix si la couleur ou la texture est intéressante.
– Pour les plats monochromes, ils auront l’air moins fades dans de la vaisselle originale (bol à motif, assiette rétro…).
– Pour les plats vraiment peu appétissants, comme les ragoûts, essayez les très gros plans qui mettront en valeur leur texture unique.

 

Breakfast pancakes
Pancakes empilés
jus detox
Jus vu du dessus
chocolat nutella
Très gros plan de pâte à tartiner

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à laissez des commentaires, ou à partager les photos de vos plats !

3 thoughts on “Photographier vos plats : les conseils et astuces de pro

  • 16/06/2014 at 8h51
    Permalink

    Merci pour ces bonnes astuces, je me lance et je vous partagerai les photos si j’en réussi 🙂

    Reply
  • 19/08/2015 at 20h00
    Permalink

    Merci pour cet article. Étant une débutante en photo culinaire ces astuces vont bien m’aider pour améliorer le visuel de mes plats. Merci

    Reply
  • 11/09/2015 at 8h34
    Permalink

    Profondeur de champ et retardateur! Supers conseils! Merci!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *