Lutte contre le gaspillage alimentaire : il y a urgence !

Le gaspillage alimentaire, il y a urgence !

Pas la peine de le nier, nous savons qu’il vous est arrivé de jeter de la nourriture ces derniers mois. Comme tout le monde, en fait. On oublie certains légumes dans le bac du réfrigérateur, on cuisine pour l’équivalent d’une équipe de foot, on n’ose pas terminer son plat par peur du résultat sur la balance… Le gaspillage alimentaire est partout ! Avez-vous une idée de la quantité de nourriture gâchée chaque année ? Et des mesures prises pour lutter contre cet immense gâchis ? Nous sommes prêts à parier que vous êtes à mille lieues de la réalité ! 

Le gaspillage alimentaire en France

10 000 000 de tonnes

Rien qu’en France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture qui sont jetées chaque année soit 16 milliards d’euros qui partent en fumée. Les zéros sont là pour la culpabilité.

29 kg

C’est le poids de nourriture que chaque Français jette chez soi par an. Pour vous donner une idée, cela représente tout de même un repas par semaine. Si, si, vous avez bien lu !

7 kilos

Et le pire, c’est qu’environ 7 kilos de déchets alimentaires non consommés sont encore emballés… L’heure est grave !

108 euros

C’est l’argent qu’un Français perd chaque année à cause de ce qui finit dans sa poubelle. Imaginez un peu… Vous auriez pu vous offrir cette magnifique paire de chaussures dont vous rêvez tant. Too bad !

33 %

Nous, consommateurs, sommes ceux qui gâchons le plus de denrées alimentaires chaque année dans la filière alimentaire avec 33% du total des pertes et gaspillages. Rien qu’avec nos « oups, j’ai oublié la salade au frigo » ou « la date limite de consommation de ce yaourt est dépassée, allez hop poubelle », ce sont dix millions de tonnes qui finissent dans les poubelles. Oui, nous jetons davantage que pendant la production (32%), la transformation (21%) ou encore la distribution (14%). La honte, non ?

Et dans le reste du monde ?

1 300 000 000 de tonnes

Oui, le nombre de zéros fait froid dans le dos… C’est pourtant la quantité de nourriture jetée chaque année à l’échelle mondiale. Cela représente quand même l’équivalent d’un tiers de la production alimentaire mondiale !

41,2 tonnes à la seconde

À la seconde ? Oui, oui ! À chaque seconde écoulée, 41 200 kilos de denrées alimentaires sont jetées dans le monde. Pour que ces chiffres vous parlent davantage, sachez qu’en moins de sept secondes, le gaspillage alimentaire mondial représente l’équivalent du poids d’un Airbus A380 !

Les grandes dates de la lutte contre le gaspillage alimentaire

2013

Peu avant l’été 2013 fut présenté le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’objectif ? Diviser par deux le gaspillage alimentaire en France d’ici à 2025 grâce à onze mesures. Vous avez sûrement entendu parler de la journée nationale de lutte contre le gaspillage ou vous avez peut-être remarqué qu’au supermarché on ne trouve plus la mention « DLUO » mais « À consommer de préférence avant… » ? Ce sont deux des mesures de ce Pacte national.

2016

Un véritable pas en avant grâce à la loi contre le gaspillage alimentaire. Parmi les nouvelles mesures, l’interdiction de rendre impropres des invendus encore consommables est un progrès à souligner. Ce dernier va de pair avec l’obligation pour les supermarchés de plus de 400 m² d’établir un partenariat avec une association d’aide alimentaire afin de redistribuer les invendus alimentaires. Imaginez le nombre de repas ayant pu avoir lieu depuis ! Et les dons ne cessent d’augmenter : Jacques Baillet (le président du réseau des Banques alimentaires) souligne qu’entre 2016 et 2017, 64 000 tonnes supplémentaires de denrées alimentaires ont été données par les supermarchés.

Et 2018 ?

Le gaspillage alimentaire est toujours à l’ordre du jour. En effet, le 30 mai dernier a été voté le projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable ». Ce projet de loi contient pas moins de 190 amendements. Nous retiendrons les bouleversements majeurs de la restauration collective publique où au moins 50% des denrées alimentaires devront provenir de l’agriculture biologique ou locale et où le don alimentaire sera systématisé. Un autre amendement qui va faire la joie des petits appétits au restaurant : la mise à disposition obligatoire de doggy-bags dans les restaurants pour les clients ne terminant pas leur repas. Patience, vous pourrez finir votre assiette à la maison dès le 1er juillet 2021 !

Et à notre échelle, que peut-on faire ?

» Découvrez sans plus attendre nos 6 astuces pour réduire le gâchis alimentaire au quotidien et devenir acteur de cette lutte contre le gaspillage !

À découvrir sur le même sujet :
Partage Ton Frigo : l’application qui met à disposition les surplus de votre réfrigérateur
OptiMiam, l’application qui lutte contre le gaspillage alimentaire
Réduire le gaspillage alimentaire avec Zéro-Gâchis !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse