Aucun lien entre acides gras saturés et mort précoce

beurre

Contrairement aux acides gras trans que l’on trouve essentiellement dans les produits industriels et qui sont associés à un risque accru de pathologies cardiaques, de maladies coronariennes et de décès, les acides gras saturés, eux, ne présenteraient pas d’effets délétères et ne favoriseraient pas les accidents cardiovasculaires.

En effet, une étude canadienne a prouvé qu’il n’existait aucun lien statistique entre la consommation d’acides gras saturés – retrouvés dans le beurre, le lait ou la viande – et le risque de décès précoce toutes causes confondues (accidents cardiovasculaires, maladies coronariennes, diabète de type 2). En revanche, ces derniers augmenteraient bien le taux de cholestérol. À consommer avec modération, donc !

Emeline Salomez

Emeline est en charge du contenu de Today. Fascinée par la gastronomie, elle met sa passion au coeur des contenus créés pour Today.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *