Les bienfaits du pamplemousse
Infographie sur les bienfaits du pamplemousse

Cultivé sous les climats chauds, le pamplemousse possède mille et un bienfaits. Alors, quels sont justement ses atouts nutritionnels ? À quelle saison le consommer pour profiter pleinement de ses qualités gustatives ? Comment le choisir ? Comment le cuisiner ? Grâce à notre article, découvrez tout ce que vous devez absolument savoir sur ce fruit qui donne du pep’s à nos assiettes !

SA FAMILLE

Le pamplemousse est à différencier du pomelo. Il s’agit de deux types d’agrumes de deux espèces différentes du genre citrus de la famille des Rutaceae.

Le citrus maxima est le pamplemousse, mais désigne un fruit plus gros que celui que vous voyez sur vos étals et en forme de poire. Le citrus maxima, le véritable pamplemousse donc, vient d’Asie. Son nom pamplemousse vient du tamoul « pampa ramasu ».

Le pamplemousse que vous connaissez depuis votre enfance se nomme en réalité… pomelo ! Eh oui ! Il s’agit du citrus paradisi, qui est un hybride occidental, principalement produit aux États-Unis. Son nom, pomelo, vient du néerlandais pompelmoes : de pompel qui veut dire « épais » et limoes « citron ». Mais si vous allez aux États-Unis, sachez que vous le trouverez sous le nom de grapefruit, du fait qu’il pousse en grappes !

SES ORIGINES

Le pamplemousse est connu en Asie depuis plus de 2 000 ans avant notre ère. Il se répand ensuite en Europe pendant le Moyen-Âge via l’Espagne, au XIIème siècle, et se répand en Amérique au XVIIème. Attention, aux États-Unis, vous trouverez le pamplemousse sous le joli nom de Shaddock, du nom du capitaine qui l’introduisit dans le Nouveau Monde. Le pamplemousse s’est aujourd’hui, largement effacé devant le pomelo, qui a littéralement conquis nos assiettes.

Le pomelo, quant à lui, aurait fait son apparition dès le XVIIIème siècle aux Barbades et en Jamaïque et s’est rapidement répandu aux États-Unis. Les premières variétés plantées furent Duncan (pomelo blond) et Foster (pomelo rose). Ces premières variétés, à force de croisement, seront remplacées par de nouvelles avec moins de pépins. Aujourd’hui, nous consommons le Ruby Red, à la chair rouge et sans pépins, obtenue dès 1984.

Eh oui, c’est l’un des rares fruits qui ne vienne pas d’Asie, mais bien du Nouveau Monde ! C’est d’ailleurs un médecin et immunologiste américain qui popularise dès 1980 le pomelo pour ses vertus médicinales : il découvre par hasard les propriétés antibiotiques des pépins de pomelo pour inhiber la croissance de bactéries, en constatant que les pépins de pomelo dans son compost… ne pourrissaient pas. L’idée de l’extrait de pépins de « pamplemousse », fabuleux bactéricide et star des compléments alimentaires, vient d’ailleurs de lui.

SA PRODUCTION

Le pomelo est principalement produit aux États-Unis, ainsi qu’en Israël. En Europe, le pomelo est principalement produit en Espagne, à Chypre et en Grèce. La France est le 5ème pays producteur de pomelos, avec 4 000 tonnes sur 97 665 tonnes totales produites par l’Europe.

C’est la Corse, dont le pomelo bénéficie d’une IGP, qui génère la majorité de la production française, à hauteur de 74%, devant la Guadeloupe et la Guyane.

QUELLE EST LA SAISON DU PAMPLEMOUSSE

La meilleure saison du pamplemousse

La pleine saison du pamplemousse rose se situe entre janvier et mai, mais il reste disponible toute l’année.

QUELS SONT LES BIENFAITS DU PAMPLEMOUSSE

Le pamplemousse d’Asie et le pomelo présentent les mêmes atouts nutritionnels. Nous nous focaliserons donc sur le pomelo, à savoir le pamplemousse rose de Californie, ce fruit que vous trouvez toute l’année sur les étals.

Le pomelo, contrairement à la majorité des fruits et légumes, ne contient pas une grande quantité de fibres : il n’est donc pas le meilleur aliment coupe-faim, ni un bon remède contre la constipation, contrairement à la légende. Cependant, le pomelo aide à prévenir les problèmes de diabète et de résistance à l’insuline. Gorgé d’eau, il permet de mieux gérer le niveau de sucre dans le sang. En effet, d’après une étude de 2006, consommer deux pomelos par jour diminuerait le taux de triglycérides sanguins, avec à la clé une baisse du cholestérol. En outre, le pomelo est bénéfique pour les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires. En effet, les flavonoïdes, que sa chair et son zeste contiennent, ont un effet positif sur la rigidité des artères, favorisant la circulation du sang et baissant la pression artérielle.

Mais si les célébrités et sportifs font de cet agrume le fruit phare de leur petit déjeuner, c’est surtout pour sa richesse en vitamine C, en bêta-carotène et en potassium. Un seul pomelo fournit la moitié des apports recommandés journaliers en vitamine C. Pour rappel, cette vitamine permet de lutter contre la fatigue, les infections et sauve votre système immunitaire des attaques bactériennes si fréquentes pendant l’hiver. Profitez-en, le pomelo atteint son apogée en hiver !

Cet agrume est de plus, une excellente source d’antioxydants et serait un aliment anti-cancer phare. Tout d’abord grâce à la présence du lycopène, de la famille des caroténoïdes, qui a une action reconnue sur la limitation du développement des tumeurs. Enfin, le pomelo est riche en limonoïdes, ces fabuleux antioxydants dont l’action sur le ralentissement de la progression des tumeurs est prouvée.

Un bémol, toutefois, concernant le pomelo : la naringénine, naringine et d’autres flavonoïdes comme la paradisine et surtout la bergamottine, modifient les réactions de l’organisme à certains médicaments. Si vous suivez un traitement, rapprochez-vous de votre médecin traitant ou de votre pharmacien.

COMBIEN DE CALORIES CONTIENT UN PAMPLEMOUSSE

Un pomelo contient 90 calories en moyenne pour un poids moyen de 400 grammes.

COMMENT BIEN CHOISIR SON PAMPLEMOUSSE

Pour choisir un pomelo juteux dont la chair rose comblera vos papilles, fiez-vous à son apparence : la peau doit être exempte de taches, ferme, brillante et lisse. Soupesez-le dans la paume de votre main, car gorgé d’eau, le pomelo doit être assez lourd. Vous serez sûr ainsi d’avoir une belle densité de pulpe.

COMMENT CONSERVER SON PAMPLEMOUSSE

Le pomelo se conserve mal lorsqu’il est entamé : consommez le fruit entier, sinon la pulpe s’assèche et s’oxyde, vous privant de ses précieuses vitamines. Une fois acheté, le pamplemousse rose se conservera à l’air ambiant pendant environ huit jours et une dizaine de jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.

COMMENT CUISINER LE PAMPLEMOUSSE

Ce joli fruit dodu à la chair acidulée se savoure pleinement lorsqu’il est dégusté froid. Coupez-le en deux et consommez-le sans sucre. Vous pouvez également le servir en salade de fruits, où il relèvera des poires et des bananes. En granité, en smoothie, ou bien encore en sorbet, il rafraîchit et désaltère. Pour les amateurs de saveurs sucré-salé, le pomelo se conjugue merveilleusement en entrée avec l’avocat et/ou les fruits de mer (crevettes, noix de Saint-Jacques, crabe…). Servez-le en salade ou bien en verrine pour surprendre vos invités.

NOS MEILLEURES RECETTES AU PAMPLEMOUSSE

Nos meilleures recettes au pamplemousse

Salade de crevettes au pamplemousse et à l’avocat

Quinoa et avocats aux deux fruits

Salade exotique pamplemousse avocat

Cliquez ici pour découvrir toutes nos recettes au pamplemousse !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse