Les bienfaits du navet

Infographie sur les bienfaits du navet

Le navet – qui se caractérise par sa forme cylindrique ou conique et sa bi-couleur rose et blanc – possède mille et un bienfaits. Alors, quels sont justement ses atouts nutritionnels ? À quelle saison le consommer pour profiter pleinement de ses qualités gustatives ? Comment le choisir ? Comment le cuisiner ? Grâce à notre article, découvrez tout ce que vous devez absolument savoir sur ce légume-racine charnu !

SA FAMILLE

Le navet, vient du mot latin napus qui veut dire chou-navet. C’est une plante potagère de la famille des Brassicacées, cultivée pour sa racine comestible, sphérique, aux couleurs variables.

SES ORIGINES

Le navet viendrait du bassin méditerranéen, même si une variété parallèle existe en Chine. (Attention, ne confondez pas le navet avec le rutabaga, car ce sont deux espèces différentes !) Cette racine a été reconnue dès l’Antiquité pour son caractère comestible, pour les humains comme pour les animaux d’élevage. Le navet est l’un des légumes qui sera introduit en Amérique par Jacques Cartier en 1541, où les Amérindiens l’intègreront sur leurs habitudes alimentaires. En Occident, le navet garde une réputation de légume racine, associé à la famine, aux temps de guerre, ou aux hivers rudes après des récoltes maigres. C’est pour cette raison que le navet ne sera consommé que par les classes les plus pauvres de la société française pendant très longtemps… jusqu’à récemment ! Les grands chefs cuisiniers en France et au Québec changent la donne en introduisant le navet dans la haute gastronomie.

SA PRODUCTION

La France produit environ 55 000 tonnes par an et ce sont les régions nordiques qui se partagent le marché : la Bretagne, le Nord-Pas de Calais et la Basse-Normandie. Un score honorable quand on sait que l’Europe produit 300 000 tonnes à l’année, le Royaume-Uni et l’Italie nous devançant. La raison ? Les Français ne consomment qu’environ 900 g de navet par an et par ménage ! Bien dommage quand on connaît les bienfaits nutritionnels du navet !

QUELLE EST LA SAISON DU NAVET ?

La pleine saison du navet

Le navet est disponible toute l’année, même si sa pleine saison se situe entre octobre et mai.

QUELS SONT LES BIENFAITS DU NAVET ?

Le navet dissimule dans sa chair potelée des fibres alimentaires qui vont stimuler le transit intestinal, tout en étant peu calorique : un aliment de choix dans une hygiène de vie saine pour rester mince et en forme ! En outre, le navet présente un index glycémique faible : le légume idéal pour les diabétiques qui doivent surveiller leur taux de sucre dans le sang.

Gorgée d’eau, ce légume est riche en oligo-éléments : du potassium tout d’abord, très utile à notre corps pour équilibrer le PH du sang et stimuler la production d’acide chlorhydrique par l’estomac, pour une meilleure digestion ; du magnésium ensuite, nécessaire à la construction des protéines et donc des os et des muscles, mais aussi au bon fonctionnement du système immunitaire. Enfin, le navet est riche en cuivre, notamment consommé cru. Or, le cuivre intervient dans la formation de l’hémoglobine et du collagène, ce qui intéressera les dames voulant garder une jolie peau ! Cette lutte contre les radicaux libres, le sélénium présent dans le navet y joue également un rôle. Entre autres, le navet contient du zinc : cet oligo-élément dont nous avons besoin au quotidien joue un rôle déterminant dans notre immunité, notre coagulation sanguine, et le fonctionnement de la glande thyroïdienne. Le zinc est aussi au cœur de plus d’une centaine de réactions chimiques s’opérant au cœur de nos cellules.

D’autre part, le navet contient du sélénium, ainsi qu’une quantité intéressante d’antioxydants, ces fabuleux alliés qui préviennent certains cancers, et protègent l’organisme contre le stress oxydatif.

Enfin, impossible de ne pas mentionner la présence de vitamines ! Et oui, le navet contient des vitamines B1, B6 et de la vitamine C, essentielles dans la production d’énergie par les glucides, dans le bon fonctionnement du système nerveux et musculaire, ainsi que la préservation des tissus de la peau.

Plutôt impressionnant n’est-ce pas pour un légume décrié pendant si longtemps ?

COMBIEN DE CALORIES CONTIENT UN NAVET ?

Pour 100 g de navet, comptez 28 calories.

QUEL EST LE POIDS D’UN NAVET ?

Le poids d’un navet moyen est d’une centaine de grammes.

COMMENT BIEN CHOISIR UN NAVET ?

Observez le navet entre vos mains : il ne doit pas y avoir de taches brunes, aucune flétrissure, ni coupure sur la peau. Le navet doit dégager une odeur légère et non piquante. Préférez les navets de taille moyenne : pas de risque qu’ils soient creux !

COMMENT CONSERVER LE NAVET ?

Le navet se conserve 3 à 4 jours dans le bac du réfrigérateur. Attention, n’attendez pas qu’il ramollisse ou qu’il sèche.

COMMENT CUISINER LE NAVET ?

Avec son goût légèrement amer lorsqu’il est consommé cru, le navet se décline mieux cuit où il se gorge des autres saveurs du plat. Vous pouvez le servir cuit à la vapeur s’il accompagne un saumon, ou cuit dans le jus de la viande : les côtes de porc, la viande de bœuf, ou de mouton sont préférables. Question accompagnement, il devient un régal dans un mélange de légumes qui auront mijoté à feu doux : carottes, panais, céleri, oignons… Il prend alors une texture fondante à souhait ! Enfin, tentez une purée de navet avec un fromage au goût relevé, ou en remplacement du pain pour une fondue !

NOS MEILLEURES RECETTES AU KIWI

Nos meilleures recettes au navet

Couscous sans couscoussier
Minestrone
Navarin d’agneau aux légumes de printemps

Cliquez ici pour découvrir toutes nos recettes au navet !

7 recettes pour cuisiner le navet

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse