Les bienfaits du chou-fleur

Infographie sur les bienfaits du chou-fleur

Tout le monde saurait reconnaître un chou-fleur sur un étal. Ce légume fait partie de nos vies depuis longtemps, mais en connaît-on vraiment les bienfaits ? Quand et comment peut-on le consommer ? Découvrez dans cet article tous les secrets de ce légume magique !

SA FAMILLE

Le chou-fleur est un légume de la famille des crucifères tout comme le brocoli.

SES ORIGINES

Le chou-fleur est probablement originaire du Proche-Orient. Les Grecs et les Romains le consomment dès l’Antiquité. Longtemps oublié, il a fait son grand retour en Europe au XVIème siècle, grâce à des marins italiens qui le ramènent du Levant. En France, il devient surtout tendance au XVIIème siècle, grâce au jardinier de Louis XIV, Jean-Baptiste de La Quintinie. Celui-ci importe alors ses graines de Chypre. Apprécié des rois de France, il est ensuite devenu très populaire.

SA PRODUCTION

Au niveau du territoire français, c’est le Nord-Ouest qui concentre la production de chou-fleur : Bretagne, Normandie et Nord-Pas-de-Calais se partagent les cultures. Au niveau européen, la France est troisième derrière l’Espagne et l’Italie.

QUELLE EST LA SAISON DU CHOU-FLEUR ?

Saison chou-fleur

Le chou-fleur est un légume très apprécié pendant les saisons froides d’automne et d’hiver. Il se trouve sur les étals de septembre à avril.

QUELS SONT LES BIENFAITS DU CHOU-FLEUR ?

Le chou-fleur est un légume riche en vitamines et minéraux. Il est notamment bourré de vitamine C dont le rôle dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Le chou-fleur est une source de vitamine B6. Aussi appelée pyridoxine, cette vitamine améliore les fonctions cérébrales, participe à la fabrication des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux) et contribue à la fabrication des globules rouges en leur permettant de transporter davantage d’oxygène.

Le chou-fleur est aussi riche en vitamine B9. Cette vitamine permet de lutter contre les maladies cardio-vasculaires, participe à la fabrication des cellules et améliore leur renouvellement. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du fœtus.

Le chou-fleur est riche en minéraux : Une portion de 100 g apporte jusqu’à 293 mg (cru) ou 229 (cuit) de potassium, mais également du phosphore et du magnésium (12 mg pour 100 g en moyenne). Le chou-fleur est aussi une bonne source de sélénium. Il s’agit d’un oligo-élément (c’est-à-dire que l’organisme n’en a besoin qu’en très petites quantités) indispensable à l’organisme humain. Sur le plan intracellulaire, il a un effet antioxydant, car il permet à l’organisme de protéger ses membranes cellulaires contre l’oxydation provoquée par les radicaux libres.

Enfin, comme ses cousines Brassicacées, anciennement nommées Crucifères, (brocoli, navet, chou de Bruxelles, chou chinois, chou cavalier, chou frisé, chou rouge, chou de Savoie, chou vert), le chou-fleur protège du cancer et prévient notamment ceux du poumon, de l’estomac, du côlon, du rectum, de la vessie, de la prostate et du sein. L’effet anticancer du chou-fleur vient, entre autres, de sa richesse en glucosinolates et de la capacité de ces derniers à libérer des indoles et des isothiocyanates, deux composés à très forte activité anticancéreuse. Afin de profiter au maximum des propriétés anticancer du chou-fleur, ceux-ci doivent être consommés de préférence crus ou légèrement cuits, ne pas être cuits dans l’eau et être bien mastiqués. Le chou-fleur est également une source de sulforaphane qui aurait le pouvoir de débarrasser l’organisme de ces substances toxiques pouvant induire le cancer.

Le saviez-vous ? Les crucifères peuvent être mal tolérées par les personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable. Limiter ou éviter les aliments fermentescibles comme ceux de la famille des crucifères peut atténuer les symptômes.

COMBIEN DE CALORIES CONTIENT UN CHOU-FLEUR ?

Avec seulement 26 Kcal (cru) et 21 Kcal (cuit) pour une portion de 100 grammes, le chou-fleur se classe parmi les légumes les moins caloriques. Il est donc parfait pour maintenir sa ligne tout au long de l’année ! Par ailleurs, il est bien pourvu en vitamines B et C ainsi qu’en fibres. C’est un aliment dont il serait dommage de se priver !

QUEL EST LE POIDS D’UN CHOU-FLEUR ?

Un chou-fleur pèse en moyenne 1,5 kg.

COMMENT BIEN CHOISIR UN CHOU-FLEUR ?

Les têtes de chou-fleur doivent être fermes et les fleurons bien serrés. Le feuillage doit être bien vert et gonflé d’eau. Vous trouverez des choux-fleurs de couleur violette, blanc crème, orangée ou verte, mais dans tous les cas la couleur doit être bien marquée. La présence de taches brunes indique un début de pourriture. Si les fleurons sont écartés, c’est signe que le légume a été récolté trop tard. Évitez de le manger !

COMMENT CONSERVER UN CHOU-FLEUR ?

Le chou-fleur se conserve jusqu’à 5 jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Pour en profiter toute l’année, vous pouvez les congeler. Pour cela, faites-les blanchir trois minutes à l’eau bouillante, puis refroidissez à l’eau glacée. Égouttez et mettez dans des sacs à congélation.

COMMENT CUISINER LE CHOU-FLEUR ?

Vous pouvez déguster le chou-fleur cru à l’heure de l’apéritif en trempant par exemple vos bouquets dans une sauce mascarpone à l’orange. Cette recette facile et rapide ne manquera pas de faire sensation auprès de vos invités.

Toujours cru, vous pouvez le servir en salade avec une botte de radis, du cresson, du persil, du céleri, de l’aneth, des olives et une vinaigrette au jus de citron. Ou bien avec du fromage aux herbes, du beurre d’anchois ou de l’aïoli. Enfin, n’hésitez pas à l’émincer finement, puis ajoutez des tranches de tomates et des épinards frais. Nappez le tout d’une sauce au yaourt et à la ciboulette. Un délice !

Glissez aussi le chou-fleur dans vos gratins ou faites-en de délicieux beignets. Laissez parler votre imagination !

Voici un petit rappel des temps de cuisson :
5 à 10 minutes à la vapeur. Dans ce cas, ajoutez dans l’eau quelques herbes (thym, origan ou romarin). Cela leur donnera plus de goût et diffusera dans la cuisine un doux parfum.
10 à 15 minutes à l’eau bouillante (modérément salée). Pour que les bouquets restent bien blancs, ajoutez dans l’eau le jus d’un demi-citron. Une fois cuits, rafraîchissez-les à l’eau froide. Pour limiter les effluves du chou-fleur, vous pouvez également ajouter dans l’eau une cuillère de farine ou un croûton de pain.
10 minutes au wok. Les bouquets doivent alors être taillés très petits.
30 minutes au four.

Le saviez-vous ? Les tiges du chou-fleur se consomment. Pelez-les si nécessaire et coupez-les dans le sens de la longueur pour qu’elles mettent le même temps à cuire que les têtes.

NOS MEILLEURES RECETTES AU CHOU-FLEUR

Meilleures recettes au chou-fleur

Soufflé au chou-fleur et jambon
Galettes de chou-fleur au fromage
Quiche à la ricotta et au chou-fleur

Cliquez ici pour découvrir toutes nos recettes au chou-fleur !

 

À lire également sur le même sujet :
7 recettes pour cuisiner le chou-fleur

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse