Les bienfaits de l’artichaut
Infographie sur les bienfaits de l'artichaut

Légume aux feuilles rigides et au cœur tendre, l’artichaut possède mille et un bienfaits pour votre santé. Alors, quels sont justement ses atouts nutritionnels ? À quelle saison le consommer pour profiter pleinement de ses qualités gustatives ? Comment le choisir ? Comment le cuisiner ? Grâce à notre article, découvrez tout ce que vous devez absolument savoir sur ce drôle de légume vert et blanc, originaire des bords de la Méditerranée !

SA FAMILLE

L’artichaut, ou Cynara cardunculus, est une plante de la famille des Astéracées, du genre Cynara. L’artichaut désigne à la fois la plante entière et ses parties comestibles : le cœur d’artichaut et les feuilles formant la tête de l’artichaut.

SES ORIGINES

L’artichaut à l’origine serait une plante originaire d’Afrique du Nord. Le mot artichaut vient d’ailleurs du mot arabe ardhi-chawki, et devint en italien articiocco. Cette plante en forme conique dont raffolait Catherine de Médicis était en effet connue des Grecs et des Romains : il s’agit en réalité d’un chardon évolué par les soins des horticulteurs et botanistes.

Catherine de Médicis l’importa en France, lorsqu’elle épousa le futur roi de France Henri II en 1533, où l’artichaut bénéficia d’une aura de légume aphrodisiaque. Réputation qui dura longtemps puisque ce sacré coquin de roi Louis XIV en était également friand. Les explorateurs français, et surtout espagnols, en emmenèrent lors de leurs expéditions dans le Nouveau Monde. Ce sont les Espagnols qui l’introduisirent en Amérique. La culture de l’artichaut prit un véritable essor dans les années 1920 en Californie, donnant naissance au festival annuel de Castroville Artichoke, dans la belle ville de Castroville. Aujourd’hui la France possède deux variétés de ce légume riche en fibres, largement consommé sur les tables françaises : le camus de Bretagne, et le violet de Provence.

SA PRODUCTION

L’Italie a toujours été le premier producteur mondial d’artichaut, bénéficiant d’un climat méditerranéen parfaitement adapté à ce légume. En 1972, la production de ce légume aux feuilles charnues culmine à 751 000 tonnes. Un record ! De nos jours, la production mondiale atteint les 1,6 millions de tonnes par an. 90% de la production mondiale provient du bassin méditerranéen. Le reste de la production d’artichaut provient des pays au climat semblable : Californie, Nouvelle-Zélande, Venezuela, Pérou.

QUELLE EST LA SAISON DE L’ARTICHAUT ?

Saison_artichaut

C’est la pleine saison de l’artichaut de juin à septembre !

QUELS SONT LES BIENFAITS DE L’ARTICHAUT ?

La partie comestible de l’artichaut est composée du bouton floral. Or, ce sont les feuilles les plus riches en principes actifs, qui sont chez ce légume en forme de fleur, très intéressants pour notre santé.

Tout d’abord les parties comestibles de l’artichaut ont une activité antioxydante remarquable. L’artichaut arrive en tête devant tous les autres légumes et à égalité avec les fruits rouges (canneberge, mûres, myrtilles). L’antioxydant nommé silymarine par exemple, contribue à la prévention du cancer et serait une aide bénéfique notable dans le cadre d’un traitement de cette maladie.

Le fond d’artichaut d’ailleurs, est riche en polyphénols et son taux supplante même le persil et le chou de Bruxelles (321 mg pour 100 g de légume frais). Les polyphénols antioxydants qu’il contient aident à lutter contre le cancer du foie et provoquent l’apoptose (mort cellulaire programmée) des cellules cancéreuses du foie.

L’artichaut possède également la fabuleuse vertu d’être hépato-protecteur : il stimule la sécrétion biliaire et l’évacuation de la bile vésiculaire par la cynarine. Intéressant dans le cadre d’un traitement de cancer, où le foie est souvent endommagé par les traitements. Mais attention, ce sont les feuilles qui en contiennent le plus.

Les feuilles d’artichaut sont également excellentes pour diminuer le taux sanguin de cholestérol, diminuant ainsi les maladies cardiovasculaires et autres maladies chroniques.

L’artichaut est également l’allié de votre système digestif. Ce légume contient de l’inuline, un sucre non digestible, appelé prébiotique (et non probiotique). Un prébiotique n’est pas digéré, ni absorbé par l’intestin grêle, mais… fermenté par les gentilles bactéries de votre côlon. Les bactéries bénéfiques peuvent alors utiliser l’inuline pour renforcer le système immunitaire et réguler la santé de votre système intestinal.

Enfin, l’artichaut est intéressant dans le cadre d’un régime minceur car c’est un véritable coupe-faim. Il aide à contrôler l’appétit en donnant une sensation de satiété plutôt rapide. Mais c’est surtout son taux élevé de fibres alimentaires qui en fait un légume idéal pour votre diète. L’artichaut possède deux types de fibres. Le cœur d’artichaut contient 18% de fibres insolubles, et 27% de fibres solubles. Les fibres insolubles aident à prévenir la constipation, alors que les fibres solubles préviennent les risques des maladies cardio-vasculaires.

Pour terminer, l’artichaut est riche en potassium, phosphore, calcium, magnésium. C’est une source plus élevée que la plupart des autres légumes pour ses minéraux. Profitez-en, d’autant que l’artichaut contient aussi de la vitamine C et des vitamines du groupe B. Or ces dernières interviennent dans la production des globules rouges, dans la synthèse des protéines, au bon fonctionnement du système nerveux et dans le renouvellement cellulaire. Intéressant à savoir pour les coquettes qui veulent une jolie peau !

COMBIEN DE CALORIES CONTIENT UN ARTICHAUT ?

Comptez 47 calories pour 100 g d’artichaut.

COMMENT BIEN CHOISIR UN ARTICHAUT ?

La tige de l’artichaut doit être légèrement humide. Sa couleur vert tendre vous garantira la fraîcheur du légume. Les feuilles doivent être épaisses, serrées et nombreuses. Enfin, choisissez un artichaut à la tête non tachée.

COMMENT CONSERVER L’ARTICHAUT ?

Plutôt fragile, l’artichaut ne se conserve que 3 à 5 jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Ne coupez pas la tige, car, comme pour les fleurs, elle préserve le reste du légume de l’oxydation. Une fois cuit, le mieux est de le mettre dans un bocal rempli d’huile d’olive, où il se conservera de longues semaines. Car vous ne pourrez le conserver que 24 heures au réfrigérateur une fois cuit.

COMMENT CUISINER L’ARTICHAUT ?

Pour bénéficier de tous les bienfaits de l’artichaut, consommez les feuilles en les détachant de la tige. Incisez légèrement la base pour aspirer la chair contenue à l’intérieur. Vous pourrez servir ces feuilles d’artichaut à la chair savoureuse dans une salade.

C’est d’ailleurs en salade que ce légume se déguste le mieux : carottes, chou râpé, laitue, antipasti d’aubergines, tomates cerises et radis… L’artichaut fond dans la bouche. Pour varier les plaisirs, coupez le cœur en dés pour les mélanger dans une salade de poivrons rouges coupés en dés, quelques lamelles d’oignons rouges, quelques olives vertes, avec des aromates d’herbes de Provence ou de basilic frais. Une cuillère d’huile d’olive rehaussée de vinaigre balsamique et voilà une salade digne du fameux régime crétois !

Enfin, si le goût amer ne vous fait pas peur, vous pouvez consommer cru la tige de l’artichaut violet, une fois que vous aurez enlevé la partie filandreuse.

NOS MEILLEURES RECETTES À L’ARTICHAUT

Nos meilleures recettes à l'artichaut

Crottin de chèvre à l’artichaut
Artichauts à la menthe
Gratin de farfalles aux artichautsP

Cliquez ici pour découvrir toutes nos recettes à l’artichaut !

À lire également sur le même sujet :
10 recettes dans lesquelles l’artichaut fait le show

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse