Les bienfaits de l’ail
Infographie sur les bienfaits de l'ail

Antibiotique naturel au goût prononcé, l’ail possède mille et un bienfaits. Alors, quels sont justement ses atouts nutritionnels ? À quelle saison le consommer pour profiter pleinement de ses qualités gustatives ? Comment le choisir ? Comment le cuisiner ? Grâce à notre article, découvrez tout ce que vous devez absolument savoir sur les bienfaits de l’ail !

SA FAMILLE

L’ail, de son nom latin allium sativum, fait partie de la famille des Liliaceae. Il s’agit d’une plante potagère, dont les bulbes sont employés comme condiment en cuisine.

SES ORIGINES

L’ail est consommé depuis des millénaires. On lui trouve deux origines : les premières cultures dateraient de 5 000 ans, par les Sumériens, ou bien par les peuples des plaines du Kazakhstan. L’ail s’est alors répandu en Chine, puis vers le bassin méditerranéen. L’ail dans l’Antiquité est réputé pour ses propriétés préventives. En Égypte, il est utilisé contre les morsures de serpent, alors qu’en Grèce, les athlètes participant aux Jeux olympiques en croquent une gousse avant l’effort. Dans la Gaule antique, l’ail est aussi largement consommé ; mais ce sont les Romains qui introduiront l’ail en Espagne et jusqu’en Angleterre. L’ail devient une plante des rois : Louis le Pieux, fils de Charlemagne ordonne la culture de cette plante dans les jardins royaux. Mais l’ail est popularisé par Henri IV qui en croquait une gousse chaque jour pour se prémunir des poisons.

La réputation de l’ail traverse le temps et devient même une arme pour se protéger des forces du mal. Ainsi, dans tout le bassin méditerranéen, les bouquets et les tresses d’ail sont omniprésents pour repousser le diable. Une aura de superpouvoir qui fera de l’ail une arme idéale contre… les vampires !

SA PRODUCTION

Au niveau mondial, c’est la Chine et l’Inde qui sont les premiers producteurs de cette plante. L’ail est produit en Europe à hauteur de 309 667 tonnes par an. Les premiers pays producteurs sont l’Espagne, la Roumanie et l’Italie. La France arrivant en quatrième position, avec une production de 20 000 tonnes en moyenne.

QUELLE EST LA SAISON DE L’AIL ?

Saison ail

L’ail est disponible toute l’année, car il se conserve parfaitement. Mais sa pleine saison se situe entre août et décembre.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE L’AIL ?

L’ail était un remède traditionnel pour toutes sortes de maladies, avant qu’on ne découvre les antibiotiques : rhume, tuberculose, typhoïde… Ce n’est pas pour rien que c’était l’alicament de nos grand-mères !

Constitué à 64% d’eau, l’ail est riche en principes actifs et nutriments excellents pour notre santé. L’ail est une bonne source de vitamines A, B1, B2 et C qui font de lui un très bon allié de notre système immunitaire. Riche en antioxydants, il prévient le vieillissement cellulaire dû aux radicaux libres.
Mais le super-pouvoir de l’ail réside dans une molécule spécifique, l’allicine : il s’agit d’une molécule antibiotique, qui lutte contre les infections, renforce l’action des antibiotiques chimiques, tout en évitant leurs effets secondaires.

Sa richesse en minéraux et oligo-éléments fait de ces gousses blanches et dodues un élément intéressant à introduire dans notre alimentation. En effet, potassium, soufre, phosphore, calcium, et magnésium sont essentiels au bon fonctionnement de notre corps. Notre système nerveux, notre contraction musculaire, l’équilibre acido-basique de notre organisme mais aussi la bonne santé de nos os et de nos dents en dépendent !

Ensuite, l’ail contient naturellement de l’inuline, un prébiotique qui serait efficace contre les vers intestinaux et préviendrait le cancer de l’estomac, du côlon et du rectum. Une étude datant de 2001 et menée par l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a démontré que les composés soufrés contenus dans l’ail prévenaient l’apparition du cancer du foie chez des souris. De plus, grâce à cette précieuse inuline, l’ail soutiendrait les fonctions digestives, en favorisant la croissance ou l’activité des bactéries intestinales bénéfiques à notre santé.

L’AIL ET LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES

L’ail serait un fabuleux remède à la fois contre l’obésité et les maladies cardio-vasculaires. Une étude datant de 2016 de la BioMed LA (États-Unis) ont mesuré durant une année, l’évolution de la présence de graisses et de calcium dans les artères de 55 patients. L’étude a prouvé que la consommation quotidienne d’ail avait réduit la densité de graisse totale et ralenti l’accumulation de plaque de graisses dans les artères de 80%. L’ail est donc l’allié de votre cœur !

➤ Prenez soin de votre coeur pour les belles années à venir grâce à notre régime Prévention Maladies Cardiovasculaires !

Enfin, l’ail serait un fabuleux aliment anti-diabète, notamment le diabète de type 2. En effet, l’allicine, ce composé organo-sulfuré, a eu des effets prouvés dans le cadre d’une étude chinoise datant de 2018. L’allicine a eu des effets positifs sur la glycémie (le taux de sucre dans le sang) des patients. De plus, la prolongation du traitement a également permis la baisse de l’hémoglobine glyquée, un marqueur de l’équilibre glycémique. Le diabète de type II est une pathologie fréquence en France, nécessitant un régime alimentaire adapté.


Régulez votre glycémie sans stress grâce à notre régime Diabète De Type
2
 !

COMBIEN DE CALORIES CONTIENT L’AIL ?

Une gousse d’ail contient 5 calories.

COMMENT BIEN CHOISIR SA TÊTE D’AIL ?

Observez tout d’abord la gousse d’ail : si vous voyez des petits germes, laissez la gousse de côté car c’est signe que l’ail n’est plus frais. Au toucher, la gousse d’ail doit être ferme et dodue sous les doigts.

COMMENT CONSERVER SES GOUSSES D’AIL ?

L’ail se conserve longtemps à température ambiante : suspendez vos gousses d’ail à un crochet, à l’abri de la lumière de 6 mois… à un an !

COMMENT CUISINER L’AIL ?

L’ail relève tous les plats salés ! Pour un goût léger, frottez le fond de votre plat avec une gousse d’ail débarrassée de sa peau. Poêlé à feu vif et légèrement caramélisé, l’ail relèvera vos légumes, vos salades, vos plats de pâtes, ainsi que vos sauces. Pour vos plats d’hiver, gardez les gousses d’ail dans leur peau et disposez-les dans le plat avec votre viande. Fondant à souhait, l’ail fera un légume de plus dans votre dîner. Mixé avec les autres légumes, l’ail complète parfaitement les soupes. Pour éradiquer tout microbe pendant l’hiver et en changement de saison, essayez la soupe à l’ail : un œuf brouillé et une gousse d’ail saisis dans l’eau frémissante, éradiqueront les microbes qui tenteraient de s’en prendre à vous. Une entrée légère… et facile à préparer !

NOS MEILLEURES RECETTES À L’AIL

Nos meilleures recettes à l'ail


Blettes à l’ail
Pâtes aux champignons, ail et persil
Pommes au four à l’ail

Cliquez ici pour découvrir toutes nos recettes à l’ail !

À lire également sur le même sujet :
10 recettes pour profiter des bienfaits de l’ail

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse