Les bienfaits de la prune
Infographie sur les bienfaits de la prune

Savoureuse, juteuse et désaltérante à souhait, la prune possède mille et un bienfaits. Alors, quels sont justement ses atouts nutritionnels ? À quelle saison la consommer pour profiter pleinement de ses qualités gustatives ? Comment la choisir ? Comment la cuisiner ? Grâce à notre article, découvrez tout ce que vous devez absolument savoir sur les bienfaits de la prune !

SA FAMILLE

La prune, Prunus domestica, fait partie de la famille des Rosaceae.

SES ORIGINES

La culture des prunes est très ancienne. Les archéologues ont retrouvé des noyaux proches de ceux de la mirabelle dans des sites datant de l’âge du bronze. On sait aussi qu’en Égypte, des prunes séchées étaient placées dans les tombeaux des pyramides. En Europe, les Romains semblent avoir été les premiers à découvrir ce fruit. En France, il faudra attendre le Moyen Âge, puis la Renaissance, pour que la prune connaisse un véritable succès.

SA PRODUCTION

En France, la production se situe essentiellement en Midi-Pyrénées (61%), Provence-Alpes-Côte d’Azur (12%), Rhône-Alpes (8%). Nous sommes le deuxième producteur en Europe derrière la Roumanie et devant l’Espagne.

QUELLE EST LA SAISON DE LA PRUNE ?

Saison_prune

Bien que disponible de juin à novembre, la pleine saison de la prune reste courte : quatre mois seulement, de juillet à octobre. Alors n’hésitez pas pendant l’été, mangez de la prune !

QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA PRUNE ?

Avec 82% d’eau, la prune est un fruit désaltérant qui hydrate le corps et permet d’éliminer les toxines de l’organisme. Ce pouvoir d’élimination en fait une alliée minceur et aide à garder un ventre plat. Elle fournit aussi des fibres, ainsi que du sorbitol et de la diphénylisatine, éléments qui possèdent des propriétés laxatives. Comme les autres fruits séchés, les pruneaux contiennent des fibres alimentaires qui peuvent s’avérer utiles dans le traitement de la constipation. Une portion de 25 g de pruneaux (environ 3 fruits) fournit 5% des apports quotidiens recommandés en fibres totales pour les hommes de 19 ans à 50 ans et 7% pour les femmes de la même tranche d’âge.

Le jus de pruneau (prune séchée) est également une source de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe notamment à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

LA PRUNE ET LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES

La prune offre un large éventail de nutriments comme la vitamine E et la vitamine C, des antioxydants qui aident à protéger les cellules des radicaux libres et des effets du vieillissement. Ce fruit renferme également des minéraux dont le potassium en abondance et de petites quantités de calcium, de fer et de magnésium. Dans l’organisme, le potassium sert à équilibrer le pH du sang et à stimuler la production d’acide chlorhydrique par l’estomac, favorisant ainsi la digestion. De plus, il facilite la contraction des muscles, incluant le cœur et participe à la transmission de l’influx nerveux. C’est d’ailleurs pour cet effet que la prune est aussi réputée. L’action des pigments de la prune violette peut contribuer à lutter contre les maladies cardiovasculaires et les cancers.

Prenez soin de votre coeur pour les belles années à venir grâce à notre régime Prévention Maladies Cardiovasculaires !

LA PRUNE ET LE CHOLESTÉROL

La consommation quotidienne de prunes diminuerait le « mauvais » cholestérol (LDL) chez des hommes aux prises avec de l’hypercholestérolémie. Une étude a par ailleurs démontré que l’administration de jus de pruneau concentré à des rats résistants à l’insuline (un état qui prédispose au diabète) contribuait à prévenir l’augmentation du cholestérol sanguin.

➤ Prenez soin de votre capital cardiovasculaire grâce à notre Régime pauvre en cholestérol !

COMBIEN DE CALORIES CONTIENT LA PRUNE ?

La prune bénéficie d’un apport calorique tout à fait modéré : 52 kcal/100 g. Faites-en votre alliée !

COMMENT BIEN CHOISIR VOS PRUNES ?

Au toucher, les fruits doivent être souples, sans être mous. La peau doit être lisse, sans tache et dégager un bon parfum. Si vous remarquez un petit voile blanc sur certaines prunes, ne vous inquiétez pas ! Il s’agit de la pruine : de petites paillettes de cire que le fruit produit pour se protéger de la chaleur. Très fragile, sa présence est un gage de fraîcheur. Certaines variétés de prunes en sont naturellement dépourvues, elles n’en sont pas moins bonnes. La prune peut être noire, rouge, mauve ou jaune. Séchée, elle se nomme pruneau. Elle se consomme fraîche, en jus ou séchée.

COMMENT CONSERVER VOS PRUNES ?

Il est vivement conseillé de déguster vos prunes le plus rapidement possible. Vous pouvez toutefois les conserver une dizaine de jours au réfrigérateur (selon leur maturité).

COMMENT CUISINER LA PRUNE ?

Si les prunes se dégustent avant tout en dessert, en tartes ou confitures, elles peuvent aussi agrémenter vos entrées et vos plats. Crues ou cuites, les prunes sont délicieuses dans des plats cuisinés où elles apportent une note acidulée et fruitée. Sachez qu’elles se marient très bien avec les viandes, les salades et autres crudités. Pour épater vos invités, vous pouvez, par exemple, réaliser des brochettes de mirabelles au magret de canard, un poulet aux prunes et au miel ou même une soupe froide à base de prunes !

NOS MEILLEURES RECETTES À LA PRUNE

Les meilleures recettes aux prunes

Filet de dinde aux pruneaux
Lapin à la bière et aux pruneaux
Far aux pruneaux

Cliquez ici pour découvrir toutes nos recettes aux prunes !

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse