Les bienfaits de la pêche

Pêche meringuée

L’été, lorsque les grosses chaleurs arrivent, il est un fruit de saison tout aussi désireux d’être croqué que cuisiné dans de jolis desserts. Un indice : sa peau veloutée enveloppe une chair juteuse, fondante et sucrée. J’ai nommé la pêche bien sûr ! Qu’elle soit jaune, blanche, ou rouge, la pêche est désaltérante et rafraîchissante à souhait ! Mais quels sont ses atouts nutritionnels ? À quelle saison la consommer pour profiter pleinement de ses qualités gustatives ? Comment la choisir ? Comment la cuisiner ? Grâce à notre article, découvrez tout ce que vous devez absolument savoir sur les atouts de ce fruit charnu gorgé de soleil !

SA FAMILLE

Fruit du pêcher, la pêche fait partie d’une variété de trois fruits dont les points communs sont un noyau adhérant à la pulpe bien charnue, ainsi qu’une excellente richesse en vitamines. Les nectarines et les brugnons sont les deux autres variétés de cette famille de fruits. La pêche peut être blanche ou jaune et dans le cas de la pêche blanche, il existe une variété plate : la pêche de vigne au goût plus subtil !

SES ORIGINES

La pêche vient de l’arbre appelé pêcher, prunus persica de son nom latin. C’est pourtant en Chine que la culture de ce fruit a commencé. Les premières traces archéologiques datent de la dynastie Shang (des environs de 1570 à 1045 avant J.-C). La pêche se répand ensuite en Inde et au Proche-Orient. C’est Alexandre le Grand lui-même, qui l’ayant goutée en Perse, décide de l’importer en Europe sous le nom de Pecta. La pêche était très appréciée de la noblesse française au XVIème siècle. Elle était d’ailleurs le fruit favori du Roi Louis XIV à tel point qu’il fit planter trente-trois variétés différentes dans son jardin fruitier de Versailles.

SA PRODUCTION

La pêche est le 7ème fruit à être consommé en France. Chaque seconde, ce n’est pas moins de 643 kilos de pêches qui sont produits. Et oui ! La Chine est le premier producteur mondial avec plus de dix millions de tonnes, suivie par l’Italie, qui produit un peu plus d’un million de tonnes.

En France quatre régions produisent des pêches :
– les Pyrénées-Orientales (notamment autour de Perpignan),
– Costières (entre Nîmes et la Camargue),
– La Vallée du Rhône (autour de Valence),
– La plaine de la Crau (Bouches-du-Rhône et au pied du massif des Alpilles)

QUELLE EST LA SAISON DE LA PÊCHE ?

La saison de la pêche

Entre juin et septembre, la pêche règne sur les étals et régale nos assiettes estivales de son goût acidulé. Mais c’est en juillet et en août qu’elle atteint son apogée.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA PÊCHE ?

À la fois désaltérante et rafraîchissante, la pêche est une alliée de choix pour notre santé. En effet, elle est riche en vitamine C, provitamine A et en minéraux : potassium, phosphore, cuivre, fer, zinc, calcium et magnésium. Source d’antioxydants, la pêche affiche également une abondante quantité de fibres (2 g/100 g) très douces qui stimulent les intestins paresseux et fragiles. Ces fibres alimentaires sont essentiellement composées de pectine, une substance mucilagineuse qui gonfle dans l’organisme et procure une sensation de satiété. En cas de fortes chaleurs pendant l’été, la pêche nous permet de nous réapprovisionner en sels minéraux éliminés par la sueur. C’est la raison pour laquelle les sportifs l’apprécient tout particulièrement. Enfin, ce fruit sera aussi l’amie des femmes enceintes puisqu’elle apporte de la vitamine B et de la vitamine E (acide folique) indispensables à la création de nouvelles cellules et au fonctionnement du système nerveux et immunitaire.

COMBIEN DE CALORIES CONTIENT UNE PÊCHE ?

Composée à 87 % d’eau et à seulement 9% de glucides, la pêche a un apport énergétique modéré et ne fournit que 40 kcal pour 100 g. Elle sera l’amie de votre silhouette et de votre diète minceur.

QUEL EST LE POIDS D’UNE PÊCHE ?

Une pêche de taille moyenne pèse environ 125 g.

COMMENT BIEN CHOISIR UNE PÊCHE ?

Choisissez des pêches jaunes sans taches et pas trop fermes afin de bénéficier de tous leurs bienfaits. Attention la pêche blanche plate est plus fragile que la pêche jaune donc préférez des pêches blanches pas trop mûres afin de pouvoir les consommer tout au long de la semaine.

COMMENT CONSERVER LA PÊCHE ?

Évitez le réfrigérateur pour conserver vos pêches car le froid anéantit leur saveur et rend leur chaire farineuse. Rangez-les à plat dans un endroit frais et dégustez-les dans les 2 jours.

COMMENT CUISINER LA PÊCHE ?

La pêche est tout aussi désireuse d’être croquée que cuisinée dans de jolis desserts. Réduite en purée ou en coulis, la pêche permet de préparer glaces et sorbets. Elle se déguste en confiture, jus ou compote. Cuite, elle se glisse dans la composition de nombreuses préparations sucrées : charlottes, crumbles, tartes et autres clafoutis d’été… Et n’oublions pas l’incontournable pêche melba dont la recette fut inventée en 1894 par Auguste Escoffier en l’honneur de la soprano australienne Nellie Melba. Pour impressionner vos invités, pochez vos pêches dans un sirop vanillé. Dressez-les en timbale sur une couche de glace à la vanille et nappez-les de purée de framboise. Il ne vous restera plus qu’à raconter à vos invités la petite histoire de ce dessert savoureux ! Et contrairement aux idées reçues, la pêche n’est pas exclusivement réservée aux desserts. Coupée en lamelles, elle égaye et parfume volontiers les salades composées. De plus, elle accompagne à merveille le canard, le foie de veau ou la volaille. Les pétoncles, le poisson blanc et le crabe lui vont également à ravir. Enfin, la pêche peut aussi être utilisée pour préparer du vin et autres liqueurs.

 

NOS MEILLEURES RECETTES À LA PÊCHE

Nos meilleures recettes à la pêche
Pêche au canard
Salade de pêche
Thé glacé à la pêche
› Crumble à la pêche
Tarte à la pêche
Cliquez ici pour découvrir toutes nos recettes à la pêche !

10 recettes qui donnent la pêche !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.