Les aliments qui risquent de disparaître

Son de blé

Les changements climatiques ont une conséquence directe sur la production de nos fruits et légumes : quels sont les aliments qui risquent de disparaître ?

La rareté de la production de produits tels que l’avocat, le chocolat et le café fera qu’ils seront bientôt rangés du côté de produits de luxe mais qu’en est-il des aliments produits en masse près de chez nous ou ailleurs, que nous consommons tous les jours ? Quel est l’impact direct du changement climatique sur notre consommation ?

Le réchauffement climatique ne cesse d’avoir de dangereuses conséquences sur les produits que nous consommons, et il est fort probable que l’on assiste à la disparition de la pomme de terre qui a besoin de nuits plus froides pour se développer, de la pomme qui nécessite des hivers plus courts et plus froids pour préserver ses qualités nutritionnelles ainsi que le riz, produit en Asie, qui souffre de nuits plus chaudes empêchant la floraison de la plante couplé à la montée des eaux…

On observe d’ores et déjà une conséquence directe du dérèglement climatique sur la production de blé puisque depuis 50 ans, la seule hausse de la température de 1 degré a conduit une réduction de la production à 5,5%.

Seriez-vous prêt(e) à dire adieu aux spaghettis, semoule et biscuits ? Les perturbations climatiques vous inquiètent-elles ?

A lire également sur le même sujet :
Vers une pénurie de chocolat ?
Des chercheurs ont trouvé le moyen de diminuer de moitié la valeur calorique du riz
10 recettes pour avoir la patate !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *