Les 10 aliments les plus riches en fer

 
La carence en fer, autrement appelée anémie, est l’une des carences les plus fréquentes. Elle touche actuellement 20% des femmes, dont certaines sont victimes sans même le savoir. Cette carence se traduit par une fatigue physique, une diminution de la résistance face aux infections, une pâleur ou des étourdissements. De bons apports quotidiens en fer sont donc très importants, notamment chez les enfants, les femmes, les sportifs et les personnes âgées. Découvrez quels aliments sont les plus riches en fer et intégrez-les dans votre quotidien pour garder la forme à tout âge.
boudins noirs et pommes
Le boudin noir
Le boudin noir est de loin l’aliment le plus riche en fer ! 100 g de boudin couvre les besoins journaliers en fer, d’où l’importance de l’intégrer à son menu, idéalement 1 fois tous les 15 jours.
foie
Le foie
Le foie est une excellente source de fer pour ceux qui l’aiment.
spaghetti aux palourdes
Les palourdes
Une portion de palourdes couvre la totalité des besoins quotidiens en fer.
huitres
Les huitres
Les huitres sont aussi source de fer, en plus d’être riches en zinc et en sélénium. En revanche, elles sont à proscrire chez les femmes enceintes.
Entrecote de boeuf
La viande rouge
La viande rouge est la source la plus connue de fer héminique, c’est-à-dire le fer d’origine animal. Ce type de fer est en moyenne 3 fois mieux absorbé que le fer d’origine végétale. Ceux et celles qui souffrent régulièrement d’anémie gagnent donc à en consommer 2 fois pas semaines.
tofu
Le soja et le tofu
Le soja vert sous forme de légumineuse (aussi appelé haricot mungo) et le tofu font partie des meilleures sources de fer d’origine végétale, faisant une bonne alternative à la viande rouge pour les végétariens.
riz sauvage
Les céréales non raffinées
Les céréales complètes apportent également une bonne dose de fer végétal, en particulier le germe de blé. A noter aussi que les céréales de petit-déjeuner sont très souvent enrichies en fer pour subvenir aux besoins plus élevés des enfants.
lentilles
Les lentilles
Autre source de fer non héminique, les lentilles apportent force et énergie en plus d’être rassasiantes et peu caloriques.
haricots blancs
Les haricots blancs
Les haricots apportent du fer, mais également des fibres bénéfiques pour l’organisme et des protéines.
chocolat cacao
Le chocolat
Eh oui, le cacao est source de fer lui aussi ! Encore une bonne raison de manger du chocolat… à condition de le choisir noir !
Et pour finir, quelques conseils pour absorber le fer de manière optimale :
– associez fer et vitamine C, en pressant un jus de citron sur vos plats par exemple
– évitez la consommation de thé, de café (boissons contenant des tanins) pendant les repas car ils ralentissent l’absorption du fer.
 

4 Commentaires

  • dupont claude 9 août 2017 11:40

    Et au contraire si pour cause de maladie héréditaire il faut limiter voir proscrise l’absorption de fer !

  • flick 22 août 2017 17:30

    exact oui dans le cas d’hemocromathose il faut éviter toute ces choses ou ne pas en abusé 😉

  • Hélène 2 mai 2018 18:23

    Ça fait du bien à lire, j’en ai un peu assez des nutritionnistes (ou qui se considèrent comme tels) qui disent que supprimer la viande « est une hérésie ». Voilà un an que grâce à ma fille je suis devenue ovo-lacto-végératienne, je suis beaucoup moins fatiguée qu’avant, mon porte-monnaie va beaucoup mieux et je perds sans rien faire 1 kg tous les deux mois (j’en ai encore une quinzaine à perdre).
    Je suis juste déçue que les moules ne fasse pas partie de la liste, c’est mon plat préféré en été 😉

  • Trackback: Sportif : les aliments pour mieux se protéger contre les blessures et la fatigue - FitnRun.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse