Les fruits et légumes de mai bons pour la santé

Qu’est-ce qui pousse en mai ? Que peut-on faire de bon avec les fruits et légumes de saison ? Suivez notre guide et nos inspirations culinaires pour les fruits et légumes de mai !

La fève

Houmous aux fèves

Houmous aux fèves

La fève est très recommandée pour les personnes qui mangent peu ou pas de viande, car elle est particulièrement riche en protéines végétales (6 g/100 g). Une portion de 150 g de fève apporte environ 10% de l’Apport Journalier Recommandé en protéines. À noter que la qualité des protéines de la fève est améliorée lorsqu’on l’associe aux céréales. De plus, la fève constitue un apport important de fibres qui aident à lutter contre la paresse intestinale. Enfin, la fève est riche en vitamines B et C et fournit des minéraux (potassium, magnésium, calcium) essentiels.

La betterave

Smoothie betterave-radis

Smoothie betterave-radis

La betterave est riche en fibres et en potassium. Elle contient des bétacyanines qui possèdent des propriétés anticancer et antioxydantes. Contrairement aux idées reçues, la betterave rouge contient peu de sucres (environ 8%) et convient donc parfaitement aux personnes diabétiques.

Le concombre

Salade de concombre au chèvre et aux olives

Salade de concombre au chèvre et aux olives

Particulièrement léger en calories (seulement 13 kcal pour 100 g), le concombre est très riche en minéraux (notamment en potassium, fer, calcium, magnésium et en phosphore) qui aident ainsi à réduire la tension artérielle et facilitent la digestion. Il est aussi intéressant de l’inviter à notre table pour son éventail de vitamines (A, B, C et E) nourrissant notre peau et renforçant notre système immunitaire.

Pensez à consommer également la peau du concombre, car riche en fibres alimentaires, elle vous aidera à soulager vos problèmes digestifs notamment les aigreurs d’estomac et la constipation. Cette même peau est une mine de nutriments pour notre corps : on y trouve une grande concentration caféique et ascorbique qui entretiennent la peau prévenant rougeurs et inflammations comme l’acné ou l’eczéma.

L’autre grand bienfait du concombre est sa teneur en silice : ce minéral que notre corps ne secrète pas assez, renforce ligaments, tendons, os et cartilages.

Le radis

Salade fraîche concombre et radis

Salade fraîche concombre et radis

Avec son apport calorique très faible (seulement 15 kcal/100 g), le radis nous réserve un printemps tout en légèreté.

Véritable légume santé, le radis contient – comme tous les crucifères – des composés soufrés qui lui donnent sa saveur piquante et qui aident à prévenir certains cancers (poumon, estomac, sein, prostate, vessie, côlon, rectum…). L’effet anti-cancer du radis vient, entre autres, de sa richesse en glucosinolates et de la capacité de ces derniers à libérer des indoles et des isothiocyanates, deux composés à très forte activité anticancéreuse. La partie la plus piquante est la partie rouge, grâce à la présence de pigments rouges, riches en proanthocyanidines, qui protègent les petits vaisseaux sanguins.

Outre son rôle protecteur, ce légume-racine est riche en vitamine C, minéraux, fibres alimentaires, composés antioxydants qui offrent des bénéfices variés pour la santé.

Quant à elles, les fanes de radis sont une excellente source de provitamine A, antioxydante, ainsi que de vitamine C et de fer.

La carotte

Velouté de carottes

Velouté de carottes

La carotte contient des provitamines A (caroténoïdes) qui protègent et améliorent notre vue. La carotte contient aussi un peu de vitamine C (5 à 7 mg pour 100 g) qui stimule nos défenses antioxydantes et notre immunité. Comme les autres légumes, la carotte a un apport énergétique modéré (32 kcal pour 100 g) et n’a absolument pas à être déconseillées aux diabétiques. La carotte contient des fibres douces qui facilitent le transit intestinal et débloquent une constipation ou enrayent une diarrhée. Les carottes donnent une belle peau, grâce au bêta-carotène qui forme une protection naturelle et nutritionnelle contre l’action néfaste des ultraviolets et contre le vieillissement de la peau.

L’épinard

Lasagnes aux épinards

Lasagnes aux épinards

Peu caloriques (22 kcal pour 100 g), les épinards ont l’avantage d’être de puissants antioxydants, riches en vitamine A. Les épinards sont une bonne source de fer. La présence de vitamine C le rend d’ailleurs plus biodisponible.

La laitue

Sandwich BLT (bacon, laitue, tomate)

Sandwich BLT (bacon, laitue, tomate)

Comme tous les légumes-feuilles, la laitue est peu calorique (13 kcal pour 100 g) car riche en eau (96%) et en fibres qui sont essentielles pour lutter contre les problèmes gastro-intestinaux. Par ailleurs, la laitue contient de l’acide alpha-linolénique (ALA), un acide gras essentiel de la famille des oméga-3 qui prend soin de la santé cardiovasculaire et du système nerveux.

L’asperge

Asperges vertes au parmesan

Asperges vertes au parmesan

L’asperge est bourrée de bienfaits nutritionnels. À commencer par son incroyable richesse en eau (92 %) qui fait d’elle l’un des légumes les moins caloriques. En effet, elle n’apporte que 25 kcal par portion de 100 g ! L’asperge est donc l’une des meilleures alliées des régimes de printemps, à condition bien sûr de ne pas abuser de sauce hollandaise ou mayonnaise.

Mais ce n’est pas tout ! Bourrée de fibres alimentaires et de composés diurétiques, elle participe efficacement aux fonctions d’élimination de l’organisme.

Côté minéraux et oligo-éléments, l’asperge fournit des quantités intéressantes de potassium (270 mg/100 g), calcium (20 mg),

(12 mg) et fer (1,1 mg). L’asperge est également une bonne source de vitamine C (16 mg/100 g une fois cuite), de provitamine A (0,6 mg/100 g), de vitamine B2 essentielle au fonctionnement cellulaire et de vitamine E (0,8 mg/100 g) qui contribue à ralentir le vieillissement cellulaire. L’asperge renferme également des flavonoïdes et des acides phénoliques. Ces composés auraient des propriétés antioxydantes. Cette caractéristique lui confère le pouvoir de réduire les dommages causés par les radicaux libres dans le corps. Notez que les radicaux libres sont des molécules qui seraient impliquées dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Enfin, l’asperge est l’un des aliments les plus riches en vitamine B9 qui aide le cerveau à lutter contre les baisses des facultés mentales liées à l’âge, notamment en prévenant la baisse de la mémoire et de la concentration.

La fraise

Pavlova aux fraises

Pavlova aux fraises

Pauvres en calories (35 kcal pour 100 g), les fraises sont une bonne source de potassium et de calcium. Elles réunissent de nombreux composés antioxydants, notamment la vitamine C et des flavonoïdes qui renforcent la paroi des artères et protègent la peau. Un autre phénol, l’eugénol, est présent dans la fraise des bois et lui confère à la fois son arôme particulier et des vertus antiseptiques.

La rhubarbe

Pizza sucrée à la rhubarbe

Pizza sucrée à la rhubarbe

En plus d’être très peu calorique (15 kcal/100 g), la rhubarbe est bourrée de vitamine C, de fibres et de minéraux (potassium, phosphore, magnésium et calcium).

Comme beaucoup de fruits et légumes de couleur rouge, la rhubarbe est riche en polyphénols, une molécule aux propriétés anti-cancer.

Les fibres solubles de la rhubarbe, qui se cachent principalement dans sa tige, stimulent le transit intestinal et diminuent le mauvais cholestérol et donc le risque de maladies cardiovasculaires. Décidément, on aurait tort de s’en priver !

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse