Les 10 fruits et légumes les moins contaminés par les pesticides
Les fruits et légumes les moins contaminés

Pour être en bonne santé, il est recommandé de manger 5 fruits et légumes par jour. Seulement, lorsque nous consommons certains de ces aliments, nous ingérons de nombreuses substances toxiques, à commencer par les pesticides. L’idéal est donc de manger bio mais cela a un coût et n’est donc pas forcément envisageable pour tout le monde. À noter que certains fruits et légumes contiennent moins de pesticides que d’autres. Alors, si vous ne pouvez pas vous offrir le luxe de manger bio au quotidien, voici les fruits et légumes les moins contaminés car leur résistance leur permet d’être moins aspergés de pesticides. Découvrez le classement.

Côté légumes, les moins contaminés sont :

Le maïs

Avec 1,9 % des échantillons qui contiennent des résidus de pesticides quantifiables (contre 41,1 % en moyenne pour les autres légumes), le maïs doux est le légume contenant le moins de pesticides. Privilégiez toutefois les épis plutôt que les conserves pour éviter d’être exposé à l’aluminium et d’absorber des additifs. En plus, ce bel épi renferme une quantité intéressante de fibres alimentaires (4 g/100 g) qui possèdent un fort pouvoir rassasiant et réveillent en douceur les transits paresseux !

L’asperge

L’asperge arrive deuxième du classement (3,2 %) et c’est une chance car elle est bourrée de fibres et de composés diurétiques et participe donc efficacement aux fonctions d’élimination de l’organisme. De plus, composée à 92 % d’eau, l’asperge est l’un des légumes les moins caloriques et n’apporte que 25 kcal par portion de 100 g. Enfin, elle fournit des quantités intéressantes de potassium (270 mg/100 g), calcium (20 mg), magnésium (12 mg) et fer (1,1 mg) et est également une bonne source de vitamine C (16 mg/100 g une fois cuite), de provitamine A (0,6 mg/100 g), de vitamine B2 et de vitamine E (0,8 mg/100 g).

L’igname

Avec 3,3 % des échantillons qui contiennent des résidus de pesticides quantifiables, l’igname arrive troisième du palmarès. Et c’est une aubaine car elle est riche en fibres et en glucides complexes et contribue ainsi à équilibrer le menu tout en fournissant de l’énergie. Étant source de potassium et pauvre en sodium, l’igname est naturellement diurétique.

La betterave

La betterave fait partie des légumes les moins contaminés (4,4 %) et en plus, elle est riche en acide folique (vitamine B9). Peu présent dans l’alimentation, celui-ci est essentiel, surtout chez la femme enceinte. Une portion de 100 g de betterave permet de couvrir presque un tiers des apports quotidiens recommandés.

Le chou-fleur

Vient enfin le chou-fleur (6,7). Légume star de l’hiver, il regorge de vertus insoupçonnées. À commencer par son bouquet de vitamine C ! Mais ce n’est pas tout ! Comme les autres légumes de la famille des crucifères, le chou-fleur contient des glucosinolates qui aident à prévenir certains cancers (poumon, estomac, sein, prostate…).
Découvrez tous les autres bienfaits du chou-fleur en cliquant ici.

Côté fruits, les moins contaminés sont :

L’avocat

Avec 23,1 % des échantillons qui contiennent des résidus de pesticides quantifiables (contre 72,6% en moyenne pour les autres fruits), l’avocat est le fruit le moins contaminé. Bonne nouvelle car celui-ci est riche en bons acides gras et réduit le taux de mauvais cholestérol.
Découvrez tous les autres bienfaits de l’avocat en cliquant ici.

Le kiwi

Le kiwi arrive ensuite (27,1 %). Bonne nouvelle car c’est le champion en matière de vitamine C ! En effet, deux kiwis couvrent 100 % des besoins quotidiens en vitamine C chez l’adulte. Rappelons que la vitamine C est indispensable à la synthèse des globules rouges et contribue à l’immunité. Elle stimule le système immunitaire et aide à lutter contre les bactéries et les virus. C’est la raison pour laquelle on vous conseille de mettre le cap sur les kiwis pendant l’hiver.
Découvrez tous les autres bienfaits du kiwi en cliquant ici.

La prune et la mirabelle

La prune et la mirabelle occupent la troisième place du podium (34,8 %). Et c’est tant mieux parce qu’elles affichent une teneur en minéraux et en oligo-éléments très intéressante. Aussi, elles contribuent efficacement à couvrir les besoins en fer, en magnésium, ainsi qu’en potassium.
Découvrez tous les autres bienfaits de la mirabelle en cliquant ici.

La framboise et la groseille

La framboise et la groseille font partie des fruits les moins contaminés (57,1%). Heureusement car elles couvrent 1/3 de nos besoin en vitamine C, sont reminéralisantes et antioxydantes.
Découvrez tous les autres bienfaits de la framboise en cliquant ici.

La banane

Vient enfin la banane avec 57,6 % des échantillons renfermant des résidus de pesticides. De quoi garder la banane car ce fruit couvre 2/3 de nos besoin en potassium, protège les fonctions digestives et est une remarquable source d’énergie.
Découvrez tous les autres bienfaits de la banane en cliquant ici.

Pour conclure, gardez à l’esprit que même si ces fruits et légumes sont peu contaminés par les pesticides, il reste indispensable de les éplucher et de bien les laver. Et ce, même si l’on perd une partie des précieuses vitamines !


Source : Générations futures

À lire également sur le même thème :
Manger bio, est-ce vraiment meilleur pour votre santé ?
Les Français de plus en plus attirés par le bio
Pourquoi les produits bio coûtent cher ?
Les fruits et légumes les plus pollués
Comprendre les labels bio : les labels indépendants et associatifs
Comprendre les labels bio : les labels bio nationaux et européens
Comprendre les labels bio : la conclusion
Le clean eating, c’est quoi ?
Les 5 avantages du clean eating

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse