Freakshake : la boisson aux mille et une calories qui préoccupe les nutritionnistes

Freakshake

Dernière folie culinaire du moment : le freakshake ou « milkshake de l’horreur » ! Fraîchement débarqué d’Australie, ce milkshake version XXL n’aura pas tardé à enflammer les réseaux sociaux. Sur Instagram, Facebook ou Twitter, c’est à celui qui aura la mixture la plus calorique. Focus sur ce breuvage extravagant qui alarme les professionnels de la santé.

Le concept

Le freakshake n’est autre qu’un milkshake (glace + lait) servi dans un bocal et surmonté de toutes sortes de sucreries. Brownies, bretzels, cookies, donuts, gâteaux, biscuits, gaufres, barres chocolatées, pop-corn caramélisé, marshmallows, pépites de chocolat, beurre de cacahuètes, barbe à papa, noix de pécan, crème fouettée à la vanille, chantilly, bonbons et bien d’autres encore… Sans oublier bien sûr l’incontournable coulis au chocolat ou au caramel au beurre salé. Complètement flippant ! Bref, vous pouvez saupoudrer votre décoction de toutes vos gourmandises préférées pourvu que ça fasse grossir et que ça dégouline de partout ! Mais on vous prévient, mieux vaut ne pas compter les milliers de calories de cette mixture bien fat car vous risqueriez de faire une crise cardiaque.

Inquiétudes

Si le freakshake suscite l’engouement des foodies, il déclenche aussi l’inquiétude des spécialistes de la santé qui n’hésitent pas à tirer la sonnette d’alarme. Il faut dire qu’engloutir un freakshake équivaudrait à avaler environ 1 600 calories. En comparaison, les besoins quotidiens pour une femme sont en moyenne de 2 000 calories, contre 2 500 pour les hommes. Pour vous donner une idée, avaler un freakshake revient à absorber 35 cuillères à café de sucre ou encore 5 canettes de soda. Oui, oui, vous avez bien lu ! On est bien loin des 300 à 500 calories recommandées par les nutritionnistes pour le dessert. Si beaucoup de personnes semblent l’oublier, ces desserts liquides contiennent des quantités alarmantes de sucres et de graisses pouvant conduire à un diabète, à de l’obésité ou encore à des maladies cardio-vasculaires. À la rédaction, on vous conseille donc d’esquiver cette bombe calorique et de vous rabattre sur le fameux green smoothie riche en fibres et antioxydants !

Un smoothie peut contenir autant de sucres qu’un verre de coca !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse