La farine se périme-t-elle ?


En réalité, tout dépend de la manière dont la farine est conservée.
Une farine bien conservée (enfermée de manière parfaitement hermétique dans une boîte et stockée dans un lieu sec et tempéré) peut être consommée plusieurs mois, voire plusieurs années, après la date limite de consommation, sans pour autant présenter un risque pour la santé. Toutefois, sachez que la farine a tendance à perdre de ses qualités nutritionnelles, fonctionnelles ou gustatives au fil du temps.
En revanche, une farine mal conservée peut présenter des signes de pourrissement ou de fermentation et peut donc se périmer. Si la farine présente un changement de couleur, une odeur particulière ou encore si des mites alimentaires apparaissent après la date de péremption, ne la consommez pas !
Pour tirer profit de ses qualités micro-biologiques et de ses qualités organoleptiques, il est préférable de respecter la date limite de consommation qui est généralement de plusieurs mois à plusieurs années. À titre d’exemple, la farine blanche se conserve en moyenne 6 à 8 mois. La farine de blé entier, quant à elle, a tendance à rancir et ne se conserve qu’un mois (ou 6 mois au réfrigérateur et 1 an au congélateur).
 
À lire également sur le même sujet :
8 recettes de gâteaux sans gluten (sans farine de blé)

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.