Battle : riz blanc ou riz basmati ?

Entre le riz blanc et le riz basmati votre cœur balance ? Plus pour longtemps ! Ces deux variétés de riz possèdent leurs atouts santé, mais aussi quelques inconvénients. On fait le match !

Le riz blanc

Pour :

  • Le riz blanc est riche en glucides complexes.
  • Le riz blanc cuit rapidement.
  • Le riz blanc se conserve facilement.

Contre :

  • Décortiqué et débarrassé de la totalité de son enveloppe de son, le riz blanc perd beaucoup de ses nutriments lors du processus de raffinage ce qui le rend relativement pauvre au niveau nutritionnel. Ainsi, environ 67% de vitamine B3 est supprimée , 80% de vitamine B1, 90% de vitamine B6, la moitié du manganèse et du phosphore, 60% de fer, 80% de fibres alimentaires et la quasi totalité des acides gras essentiels.

Le riz basmati

Pour :

  • Le riz basmati est nutritionnellement intéressant car c’est l’une des variétés de riz qui possède l’indice glycémique le plus bas après le riz sauvage (IG = 35). En effet, l’indice glycémique du riz basmati oscille entre 45 (pour le riz basmati complet) et 50 (pour le riz basmati long). Pour rappel, l’indice glycémique ou index glycémique (IG) représente l’influence d’un aliment sur le taux de sucre dans le sang durant les deux heures après son ingestion. Ainsi, les aliments à IG modéré entraînent donc une faible augmentation de la glycémie et donc une production d’insuline moindre. Ils permettent également un retour en douceur à une glycémie normale. Le riz basmati convient donc parfaitement aux diabétiques de type 2.
  • De part son indice glycémique modéré et le fait qu’il nécessite une mastication plus longue, le riz basmati rassasie davantage et élimine la sensation de faim. Il est donc idéal pour les personnes soucieuses de leur ligne.
  • Le riz basmati contient à la fois des vitamines et des minéraux, des fibres, des glucides, des protéines et beaucoup moins de matières grasses que la plupart des riz et est généralement une option plus saine.
  • Doté d’un petit goût de noisette, le riz basmati est un riz parfumé idéal pour accompagner les plats en sauce. 
  • Grâce à sa teneur élevée en amylose (20 à 25%) et amylopectine, le riz basmati ne devient jamais gluant à la cuisson car chaque grain reste séparé.

Contre :

  • Le riz basmati doit être consommé sans trop attendre car il s’oxyde assez rapidement.

Verdict

Dans la mesure du possible, préférez le riz basmati qui est bien plus intéressant sur le plan nutritionnel que son cousin le riz blanc. De plus, le riz basmati est plus adapté pour les personnes qui surveillent leur ligne ainsi que pour les diabétiques de type 2. Et idéalement, préférez même sa version complète qui renferme encore plus de fibres, de magnésium et de sélénium car seule la coque non comestible a été enlevée.

Comment gérer son diabète de type 2 avec WeCook We Care ?

Vous souhaitez vous prémunir du diabète ? Découvrez notre régime Prévention Diabète pour adopter de bonnes habitudes alimentaires dès à présent ou testez notre régime Diabète de type 2 pour améliorer votre maîtrise de la glycémie, votre pression artérielle et limiter les risques de complications associées.

Je profite de la formule MY COACHING PLUS
à -25% le premier mois
avec le coupon MCP_TODAY !


Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse