4 aliments pour arrêter de fumer sans prendre de poids

Les aliments pour arrêter de fumer sans prendre de poids

Et si l’on vous disait qu’il était possible d’arrêter de fumer sans prendre de poids grâce à l’alimentation ? À condition bien sûr de choisir les bons aliments ! Pour vous aider dans votre lutte contre la cigarette, découvrez 4 aliments qui coupent l’envie de fumer tout en régulant le métabolisme de base !

Bien que bénéfique pour la santé, l’arrêt du tabac entraîne dans 70% des cas une prise de poids qui est de l’ordre de 3 kg chez les hommes et 4 kg chez les femmes. Pour limiter la casse, il convient d’adopter un régime spécifique dès l’arrêt de la cigarette. Pour cela, misez sur :

1. Les protéines maigres

Pour limiter les kilos superflus à l’arrêt du tabac, essayez d’intégrer une source de protéines maigres au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner à raison de 15 g par repas. Ces dernières fournissent de l’énergie, indispensable en cas d’envie oppressante de nicotine. Laissez-vous donc tenter par les produits laitiers, les œufs, la viande, le poisson, les fruits de mer, les légumineuses, les oléagineux ou encore les produits céréaliers non raffinés.

Le saviez-vous ?

• Les produits laitiers sont particulièrement efficaces lors d’un sevrage tabagique puisqu’ils présentent la particularité de laisser un goût étrange dans la bouche des fumeurs qui inhibe l’envie de fumer.

• De leur côté, les poissons gras (sardine, maquereau, hareng, saumon) sont également recommandés lors d’un sevrage tabagique car leur richesse en oméga-3 et en phosphore protège le système nerveux qui joue un rôle important lors de l’arrêt du tabac.

2. Les fibres alimentaires

Nombreux sont les fumeurs qui confondent envie de fumer et envie de manger. Pour stopper votre envie de nicotine et s’il suffisait de calmer votre estomac durablement ? Misez sur les aliments qui contiennent une bonne teneur en fibres comme c’est le cas des fruits, des légumes, des produits céréaliers, des légumineuses, des noix et des graines.

Le saviez-vous ?

Les fibres alimentaires présentent l’avantage de stimuler le transit intestinal qui a tendance à fonctionner au ralenti à l’arrêt du tabac !

3. Les collations

La gestuelle de la cigarette cause un manque qu’il est difficile de combler. Pour faciliter le sevrage tabagique, l’astuce consiste à transformer la pause cigarette en pause collation. À condition, bien sûr, que cette compensation alimentaire soit équilibrée ! Pour une collation saine, essayez – tant que faire se peut – d’associer une source de protéines avec une source de fibres. À titre d’exemple, laissez-vous tenter par une poignée de fruits secs ou de noix et un fruit frais. Accompagnez votre barre de céréales d’une compote de fruits. Ou votre yaourt grec d’une galette de riz brun.

4. L’eau

Le cerveau a souvent tendance à confondre les signaux de faim et de soif. Pour minimiser la prise de poids liée à l’arrêt du tabac, il est donc important de bien s’hydrater tout au long de la journée (minimum 1,5 litres d’eau par jour). En plus de maintenir l’organisme hydraté tout au long de la journée, l’eau permet d’éliminer les toxines et d’éviter les fringales.

La saviez-vous ?

Le café interagit avec la nicotine et entretient un cercle vicieux qui pousse à la consommation de tabac. Troquez le petit noir contre une tisane aux vertus anti-stress. Verveine, camomille, tilleul… Vous avez l’embarras du choix !

 

Vous avez décidé d’arrêter de fumer et souhaitez éviter de prendre des kilos superflus ? Découvrez notre régime Sevrage Tabagique pour limiter la prise de poids et mieux gérer les craquages inhérents à l’arrêt de la cigarette.

À lire également sur le même sujet :
Comment arrêter de fumer sans grossir ?
Pourquoi grossit-on quand on arrête de fumer ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse