Quelle alimentation pour éviter les crampes ?

crampe au mollet

Vous êtes fréquemment sujet aux crampes ? Et s’il suffisait de revoir votre alimentation pour éviter ces douloureuses contractions musculaires ? Suivez nos conseils !

Buvez régulièrement, tout au long de la journée
Quand on sait que le muscle est composé à 75% d’eau, on comprend aisément que la déshydratation a un impact sur les fibres musculaires. Pour diminuer le risque de crampe, hydratez-vous suffisamment, surtout quand vous faites du sport.

Privilégiez les aliments riches en minéraux facilement assimilables
Potassium, magnésium, calcium… Leur carence peut entraîner des spasmes musculaires. Invitez-les donc au menu en privilégiant les végétaux (fruits, légumes, légumes secs) et les oléagineux (noix, amandes). Évitez en revanche tous les aliments industriels, appauvris en minéraux et bourrés de sel et donc de sodium qui malmène l’équilibre ionique.

Faites le plein d’oméga-3
La fluidité des membranes de la cellule dépend de l’équilibre entre les acides gras polyinsaturés, oméga-3 notamment, et les acides gras saturés. Si les membranes sont trop rigides, les échanges intra et extra-cellulaires se font moins bien. Pour s’assurer un bon apport en oméga-3, misez sur les huiles de colza et de noix et sur les petits poissons gras comme les sardines.

Évitez le café, le tabac et l’alcool
En excès, ils encrassent nos muscles de toxines et de radicaux libres et favorisent l’apparition des crampes et de douleurs musculaires.

 
À lire également sur le même sujet :
Que manger quand on pratique la course à pied l’hiver ?
Comment bien se nourrir pour courir ?
10 recettes pour les coureurs
Après l’effort, rien ne vaut un verre de lait
10 aliments indispensables pour les coureurs

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse