8 astuces pour esquiver la crise de foie

Crise de foie

Chaque année, c’est la même chose ! Les repas gargantuesques s’enchaînent et vous passez une bonne partie des fêtes de fin d’année sur (ou au-dessus) de la cuvette à payer vos excès alimentaires ! Pas de panique… Voici nos 8 conseils pour se mettre à l’abri de la crise de foie et passer une fin d’année en parfaite santé sans trop se priver !

La crise de foie, mythe ou réalité ?

L’excès d’alcool combiné à plusieurs repas copieux causent fréquemment la « crise de foie ». Mais en réalité, le foie n’y est pour rien dans tout cela ! En effet, ce dernier n’a pas de nerf et ne peut donc faire mal. En fait, c’est le reste du système digestif et plus particulièrement l’estomac, la vésicule biliaire et les intestins qui, à force d’être trop sollicités pour vider le trop plein de nourriture emmagasinée à l’intérieur, se contractent et deviennent douloureux. La nourriture, à la fois trop importante et trop grasse, engendre un surcroît de travail et rend la digestion laborieuse. D’où ce sentiment de lourdeur et ces ballonnements. Ce que l’on appelle « crise de foie » dans le langage populaire n’est en fait rien d’autre qu’une indigestion. En termes médicaux, on parle de « dyspepsie » qui peut se traduire par une panoplie de symptômes inconfortables : brûlures d’estomac, remontées acides, douleurs abdominales, ballonnements, lourdeurs, nausées, vomissements… Ces symptômes reflètent simplement la difficulté de notre organisme à digérer autant de nourriture d’un seul coup !

Le long périple des aliments dans le tube digestif

Nos 8 conseils pour prévenir la crise de foie plutôt que la subir

1. Hydratez-vous suffisamment !

Avant chaque repas de fêtes, buvez beaucoup d’eau pour faciliter le transit intestinal. Pour varier les plaisirs, misez sur les infusions (fenouil, gingembre, mélisse, menthe, romarin…) ou préparez-vous un verre de jus de citron mélangé avec de l’eau.

2. Ne jeûnez pas avant un repas de fêtes !

Jeûner avant un repas de fêtes est une fausse bonne idée. Vous allez être affamé et n’aurez qu’une envie : vous jeter sur toutes les tentations du festin tant attendu !

3. Diminuez le tabac

Le tabac favorise l’hypersécrétion gastrique. En d’autres termes, l’acide gastrique sécrété augmente le degré d’acidité des remontées gastro-œsophagiennes et endommage la partie inférieure de l’œsophage. Mais ce n’est pas tout ! La cigarette augmente aussi le risque de gastrite, l’inflammation de la paroi de l’estomac. Et si vous réduisiez votre consommation de tabac le jour de Noël ou du Nouvel An pour donner un petit coup de pouce à votre système digestif ?

4. Prenez le temps de bien mâcher

Pour prévenir la crise de foie plutôt que la guérir, le secret c’est de bien mâcher. Le simple fait de manger doucement permet à la digestion de commencer au niveau de la bouche. C’est en effet entre les dents que le bol alimentaire commence à être digéré par la salive. Bien mastiquer les aliments avant de les avaler facilite le travail mécanique du tube digestif et plus particulièrement de l’estomac. En plus d’améliorer naturellement votre digestion, prendre le temps de mâcher permet également de manger de moindres quantités. Cela va de soit mais manger en quantité raisonnable suffit bien souvent à prévenir l’indigestion. Évitez donc de vous resservir à chaque fois. Même si c’est vachement bon !

Pourquoi bien mastiquer est bon pour la santé ?

5. Fuyez les aliments qui augmentent l’acidité de l’estomac

Certains aliments augmentent l’acidité de l’estomac et favorisent les remontées acides (ou reflux gastro-œsophagien) dans l’œsophage et la bouche ainsi que les brûlures d’estomac souvent désagréables voire douloureuses. C’est notamment le cas du café, du thé, des sodas, de l’alcool, des épices, des aliments très salés, des aliments gras et du chocolat qui sont largement consommés pendant les repas de fêtes. Limitez leur consommation tant que faire se peut !

Je mange quoi en cas de brûlures d’estomac et reflux gastrique ?

6. Bannissez les aliments qui favorisent les migraines

Il n’y a pas que les gueules de bois liées à l’alcool ! Une surconsommation d’aliments gras peut aussi provoquer des migraines ! Soyez donc raisonnable. Si vous commencez votre repas de fêtes par une belle tranche de foie gras, vous pouvez tout de même vous laisser tenter par une dinde à condition toutefois que celle-ci soit sans farce et cuite avec peu de beurre ou d’huile. De la même manière, troquez le traditionnel plateau de fromage contre une salade de mâche aux copeaux de parmesan. Enfin, préférez une bûche glacée au sorbet plutôt que la grassouillette bûche pâtissière au beurre ! Pendant le repas, évitez de vous gaver de graisses cuites, de mayonnaise, de charcuterie, de fromages et de chocolats. Ce sont les pires ennemis de la digestion.

7. Limitez votre consommation d’alcool

Pour éviter la crise de foie (et la gueule de bois qui l’accompagne), ne dépassez pas 4 verres, toutes boissons alcoolisées confondues. Et évitez de mélanger plus de deux boissons alcoolisées différentes. Par exemple, du champagne en apéritif et avec le dessert, mais un seul vin rouge avec l’entrée et le plat principal. Ou encore, tout le repas y compris l’apéritif au champagne, à l’exception du foie gras avec du Sauternes. Enfin, n’hésitez pas à boire beaucoup d’eau pour être moins tenté par l’alcool !

8. Mettez-vous à la diète pendant l’entre-deux !

Évitez de réveillonner pendant 10 jours et mangez léger entre Noël et le Nouvel An ! Après ou avant un repas lourd, préférez les aliments suivants : une petite salade, un bouillon de légumes, un bol de riz blanc, un fruit, un yaourt ou encore du gingembre.

 

Avec notre accompagnement nutritionnel WeCook We Care Équilibre alimentaire, vous apprenez à bien manger et à écouter vos sensations de faim, vous acquérez une nouvelle hygiène de vie, de nouveaux repères et adoptez de bonnes habitudes alimentaires. Faites-vous plaisir à bien manger !​


À lire également sur le même sujet :
4 aliments détox pour en finir avec la gueule de bois
5 astuces infaillibles pour esquiver la gueule de bois

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Recevez chaque semaine des idées de recettes, des conseils pour une nutrition saine, équilibrée et savoureuse