Cuisiner, Nouveautés, WeCook Academy

Opération réchauffage : chaud devant !

Réchauffer vos plats pour en profiter plusieurs jours, c’est bien pratique ! Encore faut-il réussir à ne pas les transformer en bouillie… Suivez nos conseils pour réchauffer vos plats dans les règles de l’art et régaler ainsi toute la tablée !

« Réchauffer » ne signifie pas « cuire » 
La température idéale pour réchauffer un plat se situe entre 70 et 80°C de manière à rester juste en dessous de l’ébullition. Ainsi, la température remonte à cœur tout en évitant l’évaporation d’eau et donc la surcuisson. On évite donc de faire bouillir, de mettre le four sur 180°C ou encore le micro-ondes sur 800 watts !

Pour les pâtes et le riz
On verse de l’eau frémissante sur la passoire contenant les pâtes ou le riz. Autre solution, on réchauffe les pâtes et le riz à la vapeur en les plaçant dans une passoire en métal de la taille de la casserole, on couvre et on place au-dessus d’une casserole d’eau frémissante pendant 10 minutes.

Pour les légumes verts
On plonge les légumes verts dans un bain d’eau frémissante pendant 5 minutes. Autre option, on réchauffe les légumes verts à la vapeur en les plaçant dans une passoire en métal de la taille de la casserole, on couvre et on place au-dessus d’une casserole d’eau frémissante pendant 10 minutes.

Pour les pizzas, les feuilletés, les fritures, les gratins…
On préchauffe le four une dizaine de minutes à 80-90°C et on réchauffe de 15 minutes (pizza) à 30 minutes (hachis, gratin). Pour garder l’humidité et le moelleux des lasagnes, des hachis et des gratins, on recouvre ces derniers d’un papier alu.

Pour les soupes, les poissons en sauce et les légumes
On réchauffe au micro-ondes à couvert à 600 watts maxi (ou en utilisant la fonction réchauffage) et on lance l’appareil par tranches d’une minute en remuant entre chaque chauffe pour homogénéiser.

Pour le riz et les pâtes cuisinés
Pour le riz et les pâtes cuisinés, on réchauffe au bain-marie sur feu doux en remuant sans cesse et on ajoute un peu d’eau car cette dernière conduit la chaleur.

Pour les plats en sauce 
Pour les plats en sauce comme la blanquette ou le bourguignon, on réchauffe doucement la sauce au bain-marie, on replace les morceaux de viande dans le liquide chaud et on laisse chauffer encore quelques minutes à petits bouillons.

Pour le risotto
On le réchauffe au bain-marie, sur feu doux, en ajoutant un peu de bouillon chaud. En fin de réchauffage, on verse un peu de crème pour apporter du crémeux. L’autre alternative consiste à confectionner des croquettes à la manière des suppli’al telefono italiens. On forme des boulettes avec le reste du risotto et on les roule dans de la farine, de l’œuf battu puis de la chapelure. Il suffit ensuite de les faire dorer dans un poêle avec un peu d’huile.

Pour les crevettes, les gambas, les moules…
On les réchauffe à la poêle sur feu vif avec un peu d’huile et on y jette les aliments bien à plat dès qu’elle est chaude pour que cela aille plus vite.

Cas particuliers :
Attention, on ne réchauffe jamais les produits nobles comme le tournedos, le homard, le turbot ou encore la sole afin d’éviter la perte de saveur. De même pour les aliments trop cuits afin d’éviter la surcuisson. L’astuce ? On les mange froid, en salade, par exemple !

 

À lire également sur le même sujet :
5 conseils pour bien choisir son cuit-vapeur !
La cuisson à l’anglaise, c’est quoi ?
5 avantages de la cuisson en papillote

Article précédentArticle suivant
Emeline est en charge du contenu de WeCook. Elle travaille à la fois sur la base de recettes et sur les articles présents sur Today WeCook. Fascinée par la gastronomie, elle met sa passion au coeur des contenus créés pour WeCook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *