Actualités, Nutrition

Les personnes avec une allergie sévère ont plus de risque de mourir assassinés que de leur allergie

amandes

Une nouvelle étude de l’Imperial College à Londres a comparé le risque de mourir intoxiqué volontairement (donc assassiné) à celui de succomber aux conséquences d’une réaction allergique

Cette étude survient au moment où les inquiétudes concernant les allergies alimentaires augmentent, avec 1 enfant sur 10 qui souffre d’allergie(s).
Les résultats, basés sur 13 études différents, sont étonnants :

  • le risque de mourir d’une allergie alimentaire au long d’une année est de 1,8 par million de personnes atteintes. Pour des enfants ou adolescents, ce risque monte à 3,25 par million.
  • en comparaison, en Europe, le risque de mourir assassiné est de 11 par million d’habitants et le risque de mourir d’un accident est de 324 par million et par an.

Le docteur Robert Boyle, qui a conduit cette étude, conclut :

« Tout le monde à entendu des histoires de personnes qui sont mortes soudainement d’une réaction allergie sévère et ces histoires sont effrayantes… Mais des événements comme celui-ci se révèlent particulièrement rare, et il est rassurant des les placer en perspective d’autres risques… Nous voulons rassurer les personnes ayant des allergies en leur montrant que leur condition fait une très faible différence par rapport aux risques qu’encourt toute personne. »

Espérons que cette étude servira à rassurer les parents d’enfant allergiques.
source : dailymail.co.uk
 

 

 

Article précédentArticle suivant
Matthieu s’occupe des relations extérieures de WeCook. Il est aussi le designer derrière WeCook. Matthieu est passionné par le quantified self, la littérature et le design. Formation : ingénieur Telecom SudParis, MSc e-commerce (Dublin City University).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *