Les bons produits, Nouveautés

L’algue, une alliée santé aux multiples bienfaits

algue nori

Les algues comestibles constituent un groupe hétérogène comprenant des centaines de plantes vivant en eau douce ou salée. On les classe habituellement en fonction de leur couleur : vertes, brunes ou rouges. En cuisine, les plus courantes sont la nori (utilisée pour les sushis), la laitue de mer, la dulse, le haricot de mer, le wakame et le kombu royal. D’un point de vue nutritionnel, les algues s’apparentent à un super légume. Essentiellement consommées en Asie, elles peuvent représenter jusqu’à 10 % de la ration alimentaire au Japon. Quels sont les bienfaits nutritionnels de ces plantes marines sur la santé ? Où les acheter ? Comment les cuisiner ? Voici quelques éléments de réponse.

Quelles sont les vertus nutritionnelles des algues?

– Les algues contiennent des quantités intéressantes de fibres, principalement sous forme soluble. À titre d’exemple, une portion d’algues fraîches fournit jusqu’à 8 % de la quantité de fibres recommandée quotidiennement. Les algues séchées, quant à elles, contiennent environ 40% de leur poids sous forme de fibres. Rappelons qu’une alimentation riche en fibres contribue à la prévention des maladies cardiovasculaires, au contrôle du diabète de type 2, favorise le transit et procure un sentiment de satiété.

– Les algues contiennent différents composés antioxydants (caroténoïdes, flavonoïdes, acides phénoliques) qui protègent l’organisme contre le vieillissement cellulaire.

– Certaines algues telles que le wakame et la nori contiennent des phytostérols. Ces composés réduisent les taux de mauvais cholestérol dans le sang.

– Les algues microscopiques sont très riches en oméga-3 qui aident à prévenir les maladies cardio-vasculaires. Elles servent d’ailleurs à la production des suppléments d’oméga-3.

– Deux feuilles de nori suffisent à combler les besoins quotidiens en iode qui entre dans la composition des hormones thyroïdiennes, nécessaires à la régulation de la croissance, du développement et du métabolisme.

– Les algues sont extrêmement riches en oligo-éléments et minéraux . Elles sont des sources intéressantes de vitamines (A, B2, B5, B9, C, E et K), de fer, de manganèse, de cuivre, de magnésium, de calcium, de phosphore et de zinc.

Comment cuisiner les algues ?

– Les algues séchées doivent être réhydratées dans de l’eau ou éventuellement du vin blanc, du vinaigre ou de la bière.

– Les algues peuvent être ajoutées en fin de cuisson dans les soupes, les bouillons, les consommés, les légumes cuits, les omelettes, les quiches, le riz ou les pâtes.

– Les algues sont réputées pour leurs propriétés antiflatulences. Ajoutées aux légumineuses, elles permettent de rendre ces dernières plus digestes.

– Les algues servent également à parfumer les sauces au beurre, la mayonnaise, la vinaigrette ou encore la moutarde.

– Découpées en fines lanières, les algues peuvent être ajoutées dans des salades de crudités.

– Les algues s’enroulent autour des poissons avant de les faire cuire en papillote au four ou à la vapeur.

– Comme pour les autres légumes, les algues peuvent se préparer en tempura.

Où acheter les algues ?
Qu’elles soient fraîches, sèches, en saumure ou en conserve, les algues s’achètent dans les boutiques spécialisées, les boutiques bio ou les boutiques de diététique.

Comment conserver les algues ?
Les algues fraîches se conservent quelques jours au réfrigérateur. Les algues séchées peuvent se conserver plusieurs mois dans un contenant hermétique, à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Article précédentArticle suivant
Emeline est en charge du contenu de WeCook. Elle travaille à la fois sur la base de recettes et sur les articles présents sur Today WeCook. Fascinée par la gastronomie, elle met sa passion au coeur des contenus créés pour WeCook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *