Nutrition et productivité

Bière ou Café pour être créatif ?

café créativité

Quand je suis en manque d’inspiration, je vais assez habituellement me préparer une tasse de café pour trouver des idées. Cependant j’ai aussi remarqué qu’après une (ou plusieurs) bières, je pouvais trouver des idées originales, plus créatives que celles qui me viennent à l’esprit quand je suis sobre. D’où cette question assez simple : qu’est ce qui est le meilleur pour la créativité ? Le café ou la bière ?

La créativité, c’est quoi ?
J’ai commencé par me demandé ce que voulais dire « créativité ». Le Larousse définit la créativité comme :

« Créativité : Capacité, faculté d’invention, d’imagination ; pouvoir créateur. »

Scientifiquement, pour un être humain, ce pouvoir créateur consiste à associer entre elles des idées originales, à créer des connexions entre des idées déjà présentes dans on esprit. Des neurotransmetteurs favorisent ou limitent ces connexions. Ils ont un fonctionnement qui peut faire pense à une batterie   qui diminue la puissance consommée un ordinateur portable quand ses capacités se rapprochent de la fin. par Quand votre niveau d’énergie disponible diminue, après plusieurs heures de travail par exemple, ces neurotransmetteurs vont alerter votre cerveau qui va diminuer ses capacités. La seule façon de procéder à une « recharge » est alors de faire une pause plus ou moins longue.

Créativité et café
Comme tout consommateur de café, j’apprécie ce moment d’énergie retrouvée après une bonne tasse de café. Je me sens plus concentré et prêt à attaquer une tâche difficile.
La caféine réduit l’activité de certains neurotransmetteurs en les empêchant de limiter le nombre de connexion. Le café agit donc comme un « faux signal », laissant croire à votre cerveau qui vous disposer de réserves d’énergie remplies au maximum.
Cet effet de la caféine se produit environ 5 minutes après que vous ayez bu votre café. D’ailleurs si vous souhaitez profiter au maximum des effets de ce café sur votre cerveau, voici mon astuce. Réalisez votre café aussi serré que possible et surtout tournez quelque secondes dans votre bouches. Ainsi, la caféine atteindra beaucoup plus efficacement votre système sanguin sans l’importante déperdition liée à l’estomac.
Les limites du café
La caféine entraine assez rapidement un effet d’accoutumance. Sa présence dans le système sanguin provoque la libération d’adrénaline qui va elle même stimuler  notre cerveau et créer cette impression d’énergie. Cependant, son fonctionnement est proche d’une drogue et petit à petit, les quantités nécessaires pour être stimulé vont augmenter.

Créativité et bière
Une étude de l’université de l’Illinois à Chicago ont montré que la consommation de bière rendaient les hommes plus créatifs. Les participants à cette étude étaient soumis à des problèmes demandant de la créativité comme de trouver un quatrième mot correspondant à trois autres. Par rapport aux participants sobres, ceux qui avaient bu deux bières ont résolu 40% de problème en plus.
Ces résultats correspondent à cette sagesse populaire voulant que l’on ait plus d’idées quand l’on a bu quelques verres. En effet, l’alcool diminue l’attention que l’on porte au monde autour de nous et libère les ressources de notre esprit et lui permet d’agit de manière plus créative. Cela reste valable dans des proportions limitées, il existe un seuil au delà duquel l’alcool inhibe nos capacités à raisonner. Ce que résume parfaitement Pascal :

« Trop ou trop eu de vin interdit la vérité »

L’alcool n’est pas le seul moyen d’augmenter sa créativité, les auteurs de l’étude ont aussi étudié les effets de la fatigue et tirent des conclusions intéressantes :

« Les résultats témoignent des vertus créatives de la somnolence. Quand les personnes ont été testées sur leur « pire moment de la journée », je pense par exemple à quelqu’un qui préfère veiller tard dans la nuit et que nous avons amené très tôt un matin au laboratoire, ils sont significativement plus efficaces pour résoudre des problèmes qui demandent de la créativité. (sur un problème, leur performance augmentait de presque 50%). Sur des problèmes de déduction, leur performance n’était pas affectée par l’heure. »

Bière ou café ? 
La bière et le café se montrent donc utiles à certaines tâches. Cependant n’allez pas boire l’un ou l’autre si vous avez besoin de travailler à un problème nécessitant toutes vos ressources d’analyses.
La bière est donc meilleure pour créer, trouver des solutions originales à des problèmes. L’alcool de manière générale vous aide à la relaxation et vous aider à atteindre le « eureka » que vous cherchiez.
Le café quant à lui n’aide pas nécessairement à activer les parties les plus créatives de votre cerveau mais une bonne tasse vous aidera à exécuter un projet déjà formulé.

Modération !
En conclusion, un rappel à la modération tant sur l’alcool que sur le café. Il faudra de 5 à 10h à la caféine pour cesser de faire effet, donc limitez la consommation de café l’après midi. Et bien sur trop de l’un ou de l’autre et vous perdrez les bénéfices souhaités.

source :
https://medium.com/what-i-learned-today/f7fcb3b786b1
 

Article précédentArticle suivant
Matthieu s’occupe des relations extérieures de WeCook. Il est aussi le designer derrière WeCook. Matthieu est passionné par le quantified self, la littérature et le design. Formation : ingénieur Telecom SudParis, MSc e-commerce (Dublin City University).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *