Conso, Les bons produits, Nouveautés

Les 3 aliments à consommer bio en hiver

Si le Programme National Nutrition Santé nous conseille de manger cinq fruits et légumes par jour, ce qu’il ne précise pas, c’est qu’il est préférable de les consommer bio. En effet, les pesticides, OGM et autres bizarreries utilisés constituent un risque important pour la santé des consommateurs et le rinçage ne suffit malheureusement pas à limiter les risques d’ingestion de résidus. Le seul moyen de ne pas absorber de produits chimiques reste donc l’alternative bio. Malheureusement, le prix du bio – nettement plus élevé que celui des produits standards – représente un frein pour les consommateurs. Parce que la majorité des Français n’ont pas les moyens d’acheter tous les produits qu’ils consomment au rayon bio, nous avons dressé pour vous la liste des aliments les plus pollués afin d’identifier ceux qu’il faut acheter bio en priorité. Voici les aliments qu’il faut à tout prix consommer bio en hiver !

Le bœuf

pavé de boeuf cru

Dans l’élevage standard, les animaux sont nourris aux antibiotiques pour prévenir toutes sortes de maladies et accélérer leur croissance. Des antibiotiques qui se retrouvent bel et bien dans notre assiette, puis dans notre organisme. L’agriculture bio, quant à elle, essaye de préserver au maximum le milieu naturel de l’animal en le faisant paître à l’extérieur, leur offre un régime biologique équilibré sans farines animales et interdit l’utilisation d’antibiotiques. Bien plus saine, la viande bio est malheureusement également beaucoup plus chère. Et si la solution résidait dans la diversification de vos sources de protéines ? En mangeant moins de bœuf, par exemple, mais de meilleure qualité ?

Le lait 

verre de lait

Pesticides, hormones bovines, facteurs de croissance et antibiotiques se retrouvent inéluctablement dans le lait et les produits laitiers. Une bonne raison de passer au bio !

Les œufs

oeufs

Les poules élevées en plein air présentent moins de risques d’être porteuses de la salmonelle (une bactérie présente dans les déjections animales pouvant provoquer une intoxication alimentaire baptisée la salmonellose) que leurs congénères élevées en cage dans des conditions sanitaires déplorables. Mieux vaut donc opter pour des œufs issus de l’agriculture biologique.

 

À lire également sur le même thème :
Manger bio, est-ce vraiment meilleur pour votre santé ?
Les Français de plus en plus attirés par le bio
Pourquoi les produits bio coûtent cher ?
Les fruits et légumes les plus pollués
Comprendre les labels bio : les labels indépendants et associatifs
Comprendre les labels bio : les labels bio nationaux et européens
Comprendre les labels bio : la conclusion
Le clean eating, c’est quoi ?
Les 5 avantages du clean eating

Article précédentArticle suivant
Emeline est en charge du contenu de WeCook. Elle travaille à la fois sur la base de recettes et sur les articles présents sur Today WeCook. Fascinée par la gastronomie, elle met sa passion au coeur des contenus créés pour WeCook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.